Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Donald Trump, Brexit... Les conséquences de la politique internationale sur l'investissement immobilier à Paris

Le 2ème semestre 2016 restera gravé dans les esprits : d’abord le référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE et maintenant l’élection de Donald Trump. Il y a de quoi déstabiliser les investisseurs internationaux.

Cependant, selon Clément Felisa, Directeur du bureau parisien d’Athena Advisers, cabinet de conseils spécialiste de l’immobilier sans frontières, ces changements de politiques internationales pourraient avoir des effets positifs sur le marché de l’investissement immobilier parisien, voire sur celui de Londres et Lisbonne.


Paris, une destination toujours plus attractive

Les investisseurs américains ont toujours aimé Paris et les récentes conditions optimales que propose la capitale favorisent encore plus cette « histoire d’amour » qui les lie à la ville-lumière.  En effet, leurs taux de change étant élevés, les investisseurs américains qui achètent en Europe « économisent » en moyenne 24% en 2016 en comparaison avec 2014. Par ailleurs, cette conjoncture favorable est combinée aux taux d’emprunt français historiquement bas (moins de 2%), ce qui fait de Paris une destination de choix pour qui souhaite investir dans la pierre.

Paris se révèle par ailleurs parfaitement répondre aux exigences d’une stratégie d’investissement à long terme grâce à son potentiel d’actifs à risques limités. Conjuguant forte démographie, dynamisme économique, zones urbaines en croissance et cadre de vie agréable, la ville-lumière a vu les prix de l’immobilier s’envoler ces 3 derniers semestres, une augmentation constante et consécutive qui n’avait plus été observée depuis des années !  Ainsi, si cette tendance se confirme, les perspectives de plus-values d’un investissement parisien devraient avoisiner les +10 à +20% dans les 15 années à venir.

L’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine pourrait alors inciter les investisseurs d’Outre-Atlantique hésitants à agir dès maintenant, afin d’éviter un éventuel affaiblissement du dollar américain dans les quelques mois à venir.
En effet, s’il y a une leçon à retenir du Brexit et de cette nouvelle élection, c’est qu’on ne peut pas faire confiance aux sondages. Restent alors aux investisseurs américains des données concrètes : un taux de change avantageux, un emprunt facilité et un marché en hausse. Il y a fort à parier que nombre d’entre eux n’hésitent plus très longtemps avant d’investir !


De belles perspectives pour les villes de Londres et Lisbonne

Londres pourrait également tirer son épingle du jeu : la capitale anglaise, un moment boudée suite au Brexit, pourrait très certainement regagner en compétitivité notamment pour les investissements immobiliers commerciaux, dont la location d’un bien sur une durée de 10 à 15 ans peut générer une rentabilité annuelle nette de 4,5 à 5%.
Lisbonne, connue pour ses biens d’exception à prix abordables et pour son programme des Golden Visas permettant d'acquérir la citoyenneté européenne, pourrait également être une option sérieuse pour les investisseurs américains souhaitant voir leur famille venir vivre ou à défaut, étudier, en Europe.

http://www.athenaadvisers.com/fr/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation