Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’Université de Tours et Generali France lancent le 1er Diplôme d’Université français en case management

ABONNÉS

Largement développé à l’étranger et notamment aux Etats-Unis, en Suisse et dans les pays scandinaves,  le case management se développe en France.

Cette méthodologie vise à améliorer la prise en charge médicale et sociale des personnes en situations complexes telles que les victimes d’accidents ayant subi des préjudices corporels graves. Le case manager coordonne l’action des différents acteurs impliqués (assureurs, psychologues, médecins, associations de familles de victimes, juristes, services sociaux, etc.) et construit un projet visant l’autonomie, le maintien d’une vie sociale et le retour à l’emploi du bénéficiaire.

Ainsi, le case management représente, une approche complémentaire de l’approche sociale et médicale traditionnelle. Il vise à réduire le préjudice subi par le bénéficiaire, en réorganisant son environnement pour maintenir au mieux son autonomie et son niveau de vie antérieur. « Certains événements de vie conduisent des personnes à vivre des situations si complexes et si peu « ordinaires » qu’elles appellent une réponse personnalisée et transverse. Le case management cible en priorité ces problématiques qui ne rentrent pas dans des cases, pour lesquelles il n’existe pas de solution toute faite», souligne Sophie Pacheco, pionnière du case management, diplômée de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale.


Un premier diplôme d’Université en France

Cette formation de case manager, proposée par L’Université de Tours s'inscrit dans le cadre de la formation continue professionnelle. « L’objectif est d’élaborer avec les stagiaires de nouveaux concepts et processus qu'ils pourront intégrer à leur expérience professionnelle afin de s’approprier cette nouvelle approche de l’accompagnement » énonce Isabelle Nanty, Maître de conférences, responsable de la formation.
Actuellement la formation accueille 16 stagiaires dont les deux tiers sont des professionnels de l'assurance et le tiers restant des professionnels du médico-social, de la santé et de la formation pour adultes. La diversité des cultures professionnelles est un atout central dans la formation au Case Management.

L'Université de Tours et tout particulièrement l'UFR ASH (L'unité de Formation de Recherche des Arts et Sciences Humaines) se sont engagées dans l'élaboration de cette formation continue permettant une amélioration concrète de l'accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité. Au carrefour des sciences humaines, du droit et du management, la formation au case management est construite dans un esprit de décloisonnement disciplinaire et conceptuel. L’Université de Tours offre tous les atouts de la pluridisciplinarité à ses 26 000 étudiants et ses 1 500 stagiaires de formation continue. L'approche est d'autant plus ouverte qu'elle est permise par une convention de partenariat international avec l'HES-SO (Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale) figure de proue dans le domaine du case management.

Au-delà de la formation professionnelle, ce Diplôme d’Université s’inscrit dans une dynamique de recherche et permet d’élaborer des stratégies de développement du case management tant sur le plan de l’évolution des concepts que des pratiques.
Les deux unités de recherche franco-suisse, l’UFR ASH et l’HES-SO sont d’ores et déjà au travail et ont lancé des programmes de recherche pour le développement de formations, en accompagnement d'équipes prêtes à la mise en œuvre du Case Management.

 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...