Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quel constat pour la chimie européenne en 2016, et quelles perspectives pour 2017 ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Dans sa dernière étude, intitulée « Le secteur de la chimie en Europe : faibles coûts de production et solide profitabilité face aux défis de la demande mondiale et de la concurrence américaine », Euler Hermes dresse le bilan de l’année 2016 pour l’industrie chimique européenne. Faiblesse du prix des matières premières, profitabilité solide, concurrence américaine, et atonie de la demande mondiale : quel constat pour la chimie européenne en 2016, et quelles perspectives pour 2017 ?

Le risque sectoriel de la chimie européenne est noté « faible »…

Le secteur européen de la chimie se porte bien, selon Ludovic Subran, Chef économiste d’Euler Hermes. « Les entreprises de l’industrie chimique européenne restent profitables, malgré une évolution contrastée des CA. Le taux de marge opérationnelle devrait se maintenir aux alentours de 10% en 2016, une constante depuis 2010, d’où un risque sectoriel que nous avons décidé de noter ‘faible’ pour l’Europe. »

… mais de nombreux défis sont à prévoir en 2017

« Néanmoins, la vigilance reste de mise », tempère Marc Livinec, conseiller sectoriel chez Euler Hermes. « La performance du secteur repose avant tout sur la faiblesse du prix des matières premières : l’effondrement du cours du naphta (-60% depuis 2013) compense la stagnation des CA des entreprises du secteur. »
Par ailleurs, la forte dépendance de la chimie aux fluctuations de la demande mondiale constitue un important défi à relever pour le secteur. Les incertitudes liées au Brexit et l’atonie du commerce international devraient continuer à peser sur le taux de croissance de la production, attendu à +1,3% en 2016 et à +1,1% en 2017.

À horizon 2021, la concurrence chimique d’outre-Atlantique rebattra les cartes. Les pétrochimistes américains profitent actuellement de la manne du gaz de schiste, qui leur permet de produire de l’éthylène à moindre coût : entre 2011 et 2013, l’éthylène coûtait 600 USD de plus en Europe qu’en Amérique du Nord, et même si cet écart a été réduit depuis 2014, il reste conséquent, aux alentours de 300 USD. « Les américains en retirent un avantage concurrentiel, grâce auquel ils investissent massivement dans de nouvelles usines. Ces nouveaux investissements d’un montant de quelque 90 Mds USD devraient être opérationnels d’ici 2021 », explique Marc Livinec.

Miser sur la R&D pour contrer la concurrence américaine

Pour relever ces défis, Marc Livinec estime que « les chimistes européens doivent concentrer leurs investissements dans les activités innovantes en aval de la chaîne de production. Cela leur permettra de générer une plus grande valeur ajoutée, et de se démarquer de la concurrence étrangère. »
Des investissements rendus possibles, là aussi, par la baisse des coûts de production. « La faiblesse durable des prix du pétrole a offert à la chimie européenne une bouffée d’oxygène bien méritée, et elle se bat désormais au coude à coude avec les américains », conclut l’expert.

http://www.fr.eulerhermes.com


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...