Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Points de vue] APL : le gouvernement pénalise les Français prévoyants

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Désormais, le patrimoine des Français sera pris en compte pour calculer les APL (Aide personnalisée au logement) :  ceux qui ont un patrimoine supérieur à 30 000€ verront leurs aides réduites, voire supprimées, et ce dès le 1er octobre.

Ce seuil « est appliqué à la somme de la valeur du patrimoine mobilier financier et de la valeur estimée de l’ensemble du patrimoine immobilier, à l’exception de la résidence principale et des biens à usage professionnel » précise le décret. Sont concernées les sommes placées sur les livrets d’épargne réglementée : Livret A, LDD, LEP


Un plafond trop bas et une brutalité de son application. 

Eric Allouche, Directeur Exécutif du réseau ERA Immobilier :
« Ce plafond de 30 000€ est beaucoup trop bas ! On estime que 650 000 foyers aux revenus modestes vont souffrir de cette mesure. En dehors des étudiants, ce sont souvent des divorcés ou des personnes âgées avec de petites retraites qui ont besoin de ces aides. Son application brutale ne permet pas aux Français d’organiser leur budget.
Beaucoup de locataires vont se retrouver en grande difficulté, voire dans l’impossibilité de payer leur loyer à la fin du mois. Leur unique tord pour se retrouver dans cette situation est d’avoir été prévoyants et de posséder quelques économies en cas de coup dur de la vie. 
Autre ségrégation, pourquoi le gouvernement cherche à pénaliser les personnes ayant une résidence secondaire ? s’interroge Eric Allouche. A croire qu’il n’aime pas les Français propriétaires, qu’il pénalise encore et encore.

 


Pourquoi pénaliser les économes et les prévoyants ?

Benjamin Nicaise, président de Cerenicimo : « Encore une fois on va pénaliser les prévoyants, les économes, au profit de ceux qui se laissent porter par la collectivité. Décidément dans ce pays il faut être cigale et surtout pas fourmi. »

http://www.erafrance.com - http://www.cerenicimo.fr/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...