Connexion
/ Inscription
Mon espace

Fin de la tutelle du gouvernement américain sur la racine de l’Internet : nous y sommes !

ABONNÉS

Les Etats-Unis ont tenu leur promesse faite en mars 2013 de transférer à la communauté Internet mondiale la supervision de la racine du système des noms de domaine Internet. A la suite de 3 années de débats, au cours desquelles l’ensemble des parties prenantes a pu démontrer sa volonté de relever le défi d’une nouvelle organisation de la racine de l’Internet, cette transition est désormais irréversible.

L’Afnic*, a participé très activement à l’ensemble de ces débats, et plus particulièrement  au sein du groupe de travail international sur la réforme de l’Icann, dont Mathieu Weill, DG de l’Afnic, a co-présidé les travaux.
Afin que le gouvernement américain puisse tenir sa promesse de se retirer de la supervision de la racine, et ainsi reconnaitre qu’il n’y a pas de raison qu’il détienne un pouvoir discrétionnaire et disproportionné par rapport à l’ensemble des autres états, les mécanismes et les organisations qui doivent désormais assumer cette tâche se doivent d’être exemplaires, transparentes, et surtout, pleinement internationales.

L’Icann, qui sera au cœur du nouveau système de supervision de la racine, devra mettre en œuvre l’ensemble des évolutions identifiées par le groupe de travail, et notamment les contre-pouvoirs internes et externes à ses décisions.
« Les débats houleux au Sénat auront, jusqu’au dernier moment, fait craindre que nous manquions cette occasion historique d’effectuer la transition Iana. Le vote est un immense soulagement, c’est aussi la plus belle récompense pour le travail acharné de toutes celles et ceux qui, sans être naïfs, ont cru qu’il était possible d’obtenir cette transition », déclare Mathieu Weill, directeur général de l’Afnic et co-président du CCWG.
Elle devra également, et ce point reste à construire, faire évoluer sa culture pour qu’elle prenne en compte la diversité du monde pour lequel elle travaille. Aussi bien au sein des organes dirigeants de l’Icann qu’au niveau des mécanismes d’appels de ses décisions, l’Afnic appelle à ce que la diversité culturelle, linguistique, de parcours professionnel, de genre, d’âge puisse s’exprimer pleinement. En effet, pour parachever la démonstration que le modèle multi-acteurs peut fonctionner sur le long terme, il faut que l’ensemble des acteurs, dans leurs diversité, puissent influer sur l’organisation.

Cette question fera l’objet des prochains débats, mais pour l’heure, l’Afnic se félicite de la réalisation effective de cette transition, et appelle la communauté internet française a davantage s’impliquer dans les travaux d’une Icann réformée, plus ouverte et plus transparente.

https://www.afnic.fr  https://www.icann.org/fr 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...