Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’ajustement des taux de change a une incidence sur la valeur des devises

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Une étude de la Cass Business School et de la Banque des règlements internationaux a montré que les nouveaux indicateurs proposés pour évaluer les devises affichent un fort pouvoir de prédiction des taux de change, offrant des perspectives utiles aux décideurs mondiaux et autres investisseurs.

Currency Value, article à paraître dans la Review of Financial Studies*, propose une nouvelle façon d'ajuster les taux de change réels (TCR) pour que les variables fondamentales clés spécifiques à chaque pays obtiennent de meilleurs indicateurs des niveaux d'évaluation des devises.
L'article affirme que la comptabilisation de la productivité, de la qualité des exportations, des actifs étrangers et des écarts de production isole les informations relatives aux primes de risque de change dans tous les pays.  La mesure de la valeur des devises en résultant affiche un meilleur pouvoir de prédiction des mouvements de devises et contribue de manière plus précise à prendre des décisions en matière d'investissement et de politiques.

Lucio Sarno, coauteur du rapport et professeur de finance à la Cass Business School, a déclaré que le contexte économique actuel, caractérisé par des taux d'intérêt bas, représentait un défi pour les investisseurs en devises, pour qu'ils génèrent des rendements, mais que les stratégies proposées dans cette étude pouvaient leur donner de l'espoir.
« Les stratégies typiques en matière de devises telles que les portages de devises (qui permettent d'acheter et de vendre des devises à des taux d'intérêt bas pour profiter des différentiels de taux d'intérêt) ne sont tout simplement pas intéressantes lorsque tous les taux d'intérêt dans les grandes économies sont si bas. Il devient alors nécessaire pour les investisseurs en devises de rechercher de la rentabilité par d'autres moyens qui ne sont pas liés aux taux d'intérêt, et la première chose qui vient à l'esprit est de bâtir une stratégie d'évaluation des devises qui permette d'acheter des devises sous-évaluées et de vendre des devises surévaluées, quel que soit le taux d'intérêt proposé. »

L'une des composantes de base de toute méthode visant à déterminer la valeur d'une devise est la parité de pouvoir d'achat (PPA) et le concept associé de TCR intègre les attentes à propos des futures variables macroéconomiques fondamentales et les primes de risque de change, ce qui en fait des indicateurs utiles des futurs rendements excédentaires des devises.  Cependant, la manière dont les mesures d'évaluation des devises sont liées aux futurs mouvements de devises est loin d'être bien comprise.
Les chercheurs ont utilisé un échantillon de taux d'intérêt et de variables macroéconomiques fondamentales (telles que le PIB, l'inflation, les taux d'intérêt et les actifs étrangers nets) du T1 1970 au T1 2014, en les évaluant trimestriellement.  L'échantillon concernait 23 économies développées et marchés émergents, utilisant les données de la Global Financial Database (GFD) et un indicateur de la qualité des exportations du Fonds monétaire international (FMI).

Sur le plan conceptuel, le TCR est caractérisé par trois éléments :

1. les rendements excédentaires attendus (primes de risque de change) ;
2. le différentiel de taux de change réel attendu ; et
3. si la PPA ne tient pas à long terme, le TCR attendu à long terme.

Le fait d'ajuster le TCR aux variables macroéconomiques fondamentales relatives aux deux dernières attentes devrait se traduire par un indicateur plus précis des primes de risque. Selon le professeur Sarno :
« Chacune de ces variables est clairement liée aux attentes à long terme du TCR et/ou des différentiels de taux de change réel attendus.  Nous avons conclu que l'ensemble des quatre variables fondamentales ont un pouvoir de prédiction des différentiels de taux d'intérêt réels, ce qui en fait des outils précieux pour purger l'effet des variables fondamentales du TCR.  De ce fait, cela contribue à obtenir un indicateur plus précis des primes de risque pour les décisions en matière d'investissement, permettant une meilleure compréhension des informations contenues dans le TCR. »

*L'étude publiée dans la Review of Financial Studies est accessible via :
http://www.cass.city.ac.uk/__data/assets/pdf_file/0016/321208/FXVALUE_Rev3_cepr.pdf

Les auteurs du rapport sont le Professeur Lucio Sarno et le Docteur Maik Schmeling de la Cass Business School, le Docteur Andreas Schrimpf de la Banque des règlements internationaux et le Professeur Lukas Menkhoff du DIW et de l'université Humboldt à Berlin.

www.cass.city.ac.uk.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...