Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les petites entreprises misent sur l’innovation pour booster l’emploi

BE - Culture & Société
ABONNÉS

La 8ème édition du rapport annuel Hiscox ADN de l’entrepreneur* révèle que deux TPE sur trois ont constaté une hausse de leurs profits cette année. L’ensemble des six pays étudiés enregistrent en effet une croissance d’activité au sein de leurs entreprises. Les Français restent les plus pessimistes du panel : seuls 41% des interrogés envisagent l’année 2017 de manière positive. L’élargissement de la clientèle et l’augmentation du nombre de commandes sont les deux principaux moteurs de croissance identifiés cette année.

Pour Bronek Masojada, CEO d’Hiscox : « […] Ces résultats viennent confirmer les tendances que nous observons au quotidien auprès de nos 366 000 clients TPE et PME dans le monde : ceux-ci ont collectivement généré une croissance à deux chiffres au cours des deux dernières années. Les PME sont un réel moteur de croissance et il est nécessaire que leurs intérêts soient pris en compte par la classe politique. »

Les grands enseignements de l’étude

Les innovations produit, moteur de croissance : Elles sont en hausse en France où 56% des entreprises interrogées prévoient de développer de nouveaux produits ou services dans les 12 prochains mois. Les plus fortes prévisions d’investissements produits sont enregistrées en Espagne avec 67% d’intentions de lancement de nouveau produit/service.

Poussée de croissance pour les TPE : 2 TPE sur 3 déclarent avoir enregistré une augmentation de leur profit. Revirement de situation en France et en Espagne où respectivement 60 et 69% des entreprises rapportent une croissance de leurs activités par rapport à 54% et 62% relevés l’an passé. Les plus fortes performances sont enregistrées aux Etats-Unis et en Allemagne où 70% des entreprises enregistrent une hausse de leur recette.

Moins de recrutements en 2016 mais plus d’embauches en prévision : La proportion des entreprises ayant recruté de nouveaux employés l’an dernier a chuté de 21 à 13% et une entreprise sur dix a dû procéder à des licenciements cette année. Mais les dirigeants restent optimistes, 21% d’entre eux pensent recruter l’an prochain et seulement 4% prévoient des licenciements. En France, les recruteurs sont majoritairement à la recherche de profils pour des postes de production : 43% des profils recherchés.   

A la recherche d’économies d’échelle : Le rapport révèle une fracture entre grandes et petites entreprises. Plus de cinq entreprises dont le profit est supérieur à 10 millions £ sur six (85%) constatent une augmentation de leur revenu, elles étaient 70% l’an dernier. A l’opposé, seulement trois entreprises enregistrant des ventes inférieures ou égales à 100,000 £ sur cinq constatent une amélioration de leur profit.

La cybercriminalité en hausse : Pour la première fois dans l’histoire de cette étude, 11% des répondants affirment avoir subi une cyber-attaque alors que 8% ne savent pas s’ils ont été ciblés par des hackers. 26% (23% en France) de ceux qui ont été touchés affirment que ces attaques leur ont coûté cher et seulement 15% (21% en France) ont pu formuler une réclamation auprès de leur assureur. Seulement 8% (3% en France) des entreprises interrogées bénéficient d’une police d’assurance risques cyber. 

Les entrepreneurs français plus touchés par les problèmes de paiement : Si en moyenne 38% des dirigeants affirment que leurs clients les payent plus tard qu’avant, en France ils sont 49% à s’en plaindre (47% en 2015) et 68% des PME françaises estiment que ces retards de paiements ont un impact négatif sur leurs finances. De même, 22% d’entre elles avouent payer leurs fournisseurs avec plus de retard que l’an dernier.

Minoration de l’impact du Brexit : 72% des PME françaises pensent que le Brexit n’aura pas d’impact sur leur activité, mais la préoccupation reste importante dans la mesure où 19% d’entre elles affirment qu’il aura un impact négatif. Ce chiffre atteint d’ailleurs 31% pour les entreprises britanniques et 29% pour les espagnols. Les entreprises qui exportent seront certainement les plus concernées, en France 37% des entrepreneurs affirment que le Brexit aura un impact négatif sur leur capacité à exporter, de même l’augmentation des coûts est la préoccupation principale de 37% d’entre elles.

Instabilité politique et faible soutien des politiques : 36% des répondants affirment que l’instabilité politique dans leur pays est un problème pour leur entreprise. 54% des entreprises françaises sont d’accord avec cette affirmation et les espagnols sont les plus concernés puisque 64% des entrepreneurs affirment que l’instabilité politique met en danger leur business.

Une fois de plus, ce rapport met en évidence les divergences d’opinion entre entrepreneurs et gouvernement. Seulement 29% des répondants considèrent que leur gouvernement soutient les petites entreprises (14% en France). Les attentes restent identiques à celles constatées dans la précédente étude à des niveaux significativement équivalents, preuve que les entrepreneurs ne se sentent pas entendus par les gouvernements ou que les réponses apportées ne répondent pas à leurs attentes.

Les mesures importantes qui encourageraient la croissance :
- la réduction des taxes pour 83% des répondants (83% en 2015),
- la simplification des règles à 73% (74% en 2015),
- la mise en place de financements ou stimulation de nouveaux modes de prêts par les banques pour les PME pour 68% des répondants (71% en 2015)
- l’assouplissement des lois du travail pour 52% (55% en 2015).

Malgré les nombreuses réformes annoncées par le gouvernement français en faveur des entrepreneurs, les premiers intéressés ne semblent pas réceptifs. En effet, 64% des entrepreneurs affirment que la situation est pire qu’il y a 5 ans en matière de soutien aux PME (57% en 2015).

Pour une simplification des polices d’assurance : 26% des dirigeants interrogés affirment ne pas savoir face à quels risques ils sont assurés, seulement 21% des répondants français affirment comprendre leur police d’assurance. Cette incompréhension des risques pour lesquels ils sont assurés est un risque majeur pour la pérennité des entreprises. Ces chiffres révèlent également une baisse des assurances responsabilités des dirigeants en France.

* L’enquête Hiscox ADN d’un entrepreneur examine chaque année les comportements des dirigeants de petites entreprises. Elle a été réalisée par Research Now. Ses conclusions sont basées sur les réponses de plus de 4 000 propriétaires, fondateurs ou cadres supérieurs de sociétés comptant au maximum 50 salariés (plus de 1 000 au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et plus de 500 en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne).
https://www.hiscox.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...