Connexion
/ Inscription
Mon espace

La fête des taux va s'arrêter, ni brutalement ni immédiatement,…

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

… mais il est inévitable qu'on atteigne bientôt un étiage, en dessous duquel le système bancaire n'ira pas.

« Crédit immobilier : le meilleur moment », par Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de CAFPI.

La question lancinante en matière de logement consiste à savoir si "c'est le moment d'acheter". Incontestablement, après 4 années d'ajustement des prix, les biens sont aujourd'hui valorisés au bon niveau. L'opportunité tient aussi, bien sûr, aux taux d'intérêt qui n'ont jamais été aussi bas. Alors que certains prédisaient que la baisse allait cesser et qu'on assisterait à une inflexion, la descente se poursuit.

Le problème de l'immobilier en période de baisse des prix de vente était déjà bien connu : l'attentisme des ménages.
Les analyses des professionnels plaident sur ce sujet pour ne pas différer l'acquisition ; les ajustements ont eu lieu et on sent au contraire sur les marchés les plus tendus une fébrilité qui pourrait bien conduire à un redressement des prix à court terme. Plus rien d'heureux à souhaiter par conséquent sur le front des prix.

Voilà qu'au réflexe d'attentisme en matière de prix, s'ajoute désormais un phénomène inconnu jusqu'alors, l'attentisme quant aux taux d'intérêt, les oracles prédisant la hausse ayant perdu toute crédibilité. Deux réponses pour les emprunteurs. D'abord, cette dégringolade des taux a pour limite le risque que la bonne santé des banques en soit affectée. Certes, au plan microéconomique, les familles pourraient y être indifférentes et considérer que tout cela est loin d'elles. Il n'en est rien. Si les prêteurs constatent une érosion de leurs bénéfices excessive, elles modifieront leur politique commerciale et seront tentées de sélectionner leur clientèle en privilégiant les clients les plus aisés.
En clair, la fête des taux va s'arrêter, ni brutalement ni immédiatement, mais il est inévitable qu'on atteigne bientôt un étiage, en dessous duquel le système bancaire n'ira pas.

Une autre considération est à porter à la connaissance des candidats à l'acquisition. Les banques fonctionnent comme toutes les entreprises par exercice comptable. Les équipes ont à souci de réaliser les objectifs de production et ils ont été placés haut par la quasi-totalité des établissements. Ce dernier trimestre est la dernière ligne droite, et en outre la chronologie incompressible du montage d'un dossier de crédit en vue de la mise à disposition des fonds pour le client fait que tout se joue ces semaines-ci. Une demande instruite à cette rentrée, donnant lieu à un accord au cours du mois ou au début du mois suivant, conduira à la mise à disposition de l'argent nécessaire à l'achat d'un bien en novembre ou décembre... juste à temps pour figurer dans les statistiques de production de l'année 2016 de l'établissement.

Qu'est-ce que cela veut dire ? Que les banques sont plus que jamais disposées à accorder des crédits aux emprunteurs qui les sollicitent. Donc, si votre projet est ferme, que votre recherche de bien est très avancée, voire aboutie, ne tardez plus. Vos chances d'obtenir un prêt aux meilleures conditions n'ont jamais été aussi fortes. Cafpi vous aidera à constituer votre dossier vite et bien, mais ne remettez plus à demain.

http://www.cafpi.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...