Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français de plus en plus branchés à la voiture électrique !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

A l’occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité, l’Avere-France et Mobivia Groupe publient les résultats du 3ème baromètre réalisé par l'Institut IPSOS sur les Français et la mobilité électrique. Ce sondage révèle que les automobilistes français sont mieux informés et de plus en plus enclins à passer au véhicule électrique pour assurer leur mobilité au quotidien et préserver l'environnement :

- 35% des automobilistes sont prêts à passer à l'électrique (+7 par rapport à 2014).

- 2 Français sur 5 déclarent que la voiture électrique répond à leurs besoins quotidiens de mobilité.

- 18% des automobilistes ont déjà essayé le véhicule électrique (+6).

- 80% se disent prêts à changer leurs habitudes de mobilité pour améliorer la qualité de l’air.


Voiture électrique : une image encore plus fiable, sécurisante et séduisante…

La voiture électrique améliore encore son excellente image dans l’opinion. Les personnes sondées la trouve innovante (94%, soit +1 par rapport à la vague de sondage précédente de 2014), respectueuse de l’environnement (91%, -1) et économique à l’usage (80%, -1). Parmi les qualités du véhicule électrique les plus citées, se placent en première ligne ses bénéfices environnementaux. 73% des sondés soulignent en premier lieu l’absence d’émissions de particules, de fumées ou d’hydrocarbures. Ils plébiscitent également l’absence de bruit du moteur (42%) et le faible coût à l’utilisation (cité par 32% des sondés et 40% de ceux qui parcourent plus de 50 km quotidiennement). Mais surtout, son utilisation séduit de plus en plus : 70% des Français la jugent fiable, soit +11 points, et 72% sécurisante (+7). Elle est agréable à conduire pour 88% d’entre eux, soit +6 points, et pratique (66%, soit +10). Ces évolutions laissent penser que la voiture électrique n’est plus seulement perçue par les Français comme un moyen de transport innovant et écologique destiné à un public d’avertis mais comme une vraie solution de mobilité qui a fait ses preuves.

...même si des freins persistent

Trois éléments sont cités par les personnes interrogées :
- une autonomie limitée : 58%
- le prix à l’achat : 45%
- le manque d’infrastructures de recharge : 28%.
Sur ce dernier point néanmoins, 35% des sondés disent avoir la possibilité de recharger à leur domicile moyennant quelques aménagements (+4 par rapport à 2014), 20% ont connaissance d’infrastructures de recharge à proximité de chez eux, un chiffre en hausse de 7 points. Ces évolutions favorables attestent que les possibilités de recharge progressent, bien que toujours insuffisantes.

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation