Connexion
/ Inscription
Mon espace

Dispositif Pinel : vigilance sur les marchés locatifs sous basse tension

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Il y a près de 2 ans, l’arrêté ministériel du 30 septembre 2014 définissait la liste des communes de France métropolitaine éligibles au dispositif d’investissement locatif Pinel.

Le Laboratoire de l’Immobilier met en garde les investisseurs contre la multiplication des agréments préfectoraux qui ont permis notamment à certaines communes classées en zone B2 de bénéficier du dispositif Pinel. En effet, toutes ces communes ne présentent pas les signes habituels d’une pénurie de logements tels qu’un faible taux de vacance, une forte évolution du nombre de ménages ou encore une faible activité de construction. Certaines, au contraire, disposent d’une offre de logements abondante, voire excessive.

Egalement, le Laboratoire de l’Immobilier dresse la liste des villes à éviter ou à surveiller afin de mieux conseiller les investisseurs et réalise une analyse quantitative ciblée sur les communes éligibles au dispositif Pinel, c’est-à-dire classées en zones Abis, A, B1 ou B2 avec un agrément préfectoral. Objectif : alerter les investisseurs sur les risques locatifs que peuvent présenter certaines agglomérations.

Indicateurs retenus pour identifier les territoires en situation de suroffre immobilière :
- Taux de vacance du parc de logements (source Insee - 2013)
- Population communale et variation de la population (sources Insee - 1999 et 2013)
- Variation du nombre de logements construits et variation du nombre de ménages entre 1999 et 2013 (Insee)
- Nombre de logements autorisés depuis 2010 (Sitadel)
- Nombre de logements mis en chantier depuis 2010 (Sitadel)

Ce sont en effet 17 agglomérations classées en zone B1 et 47 classées en zone B2 qui incitent à la prudence. Ces secteurs ont été répartis en 2 catégories :
- les agglomérations à éviter (marchés les plus détendus)
- les agglomérations sous surveillance

Accéder à la liste et à la cartographie des marchés détendus via :
http://www.labo-immo.org/selection-du-labo-immo/dispositif-pinel-vigilance-sur-les-marches-locatifs-sous-basse-tension

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
[Esteval-infos] Les interviews, analyses et sélections de la semaine

  Epargnons Responsable ! La Bulle des Entrepreneurs Brique par brique Au sommaire de nos publications cette semaine, 57 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Le point de marché mensuel de Michel Lemosof ISR et performance M&G obtient le Label ISR français pour 3 de ses fonds  BNP Paribas AM renforce sa politique d'exclusion dans le secteur du charbon Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre sélection de fonds « dynamiques »...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
[Esteval-infos] Nos dernières interviews, analyses et sélections

    Epargnons Responsable ! La Bulle des Entrepreneurs Brique par brique Au sommaire de nos publications cette semaine, 46 articles (accès libre et accès abonnés) dont : [Les entretiens d'Esteval] Serge Harroch, Euclide Financement Gestion d'actifs responsable : l'UBP et l'empreinte écologique du secteur du luxe Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNES
Le Groupe Arcange soutient la création artistique émergente avec Art’ange

Nouvelle initiative de la foncière-opérateur : le Groupe Arcange a adhéré à la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », créée par le Ministère de la Culture et dont l'objectif est de rendre l'art accessible dans les lieux de vie ou de travail. À travers une nouvelle marque dédiée, Art'ange, le groupe va acquérir une œuvre artistique pour chacun de ses programmes immobiliers. Le Groupe Arcange souhaite faire évoluer les usages classiques et envisage des formes d'art plus singulières. Pour ses immeubles...