Connexion
/ Inscription
Mon espace

Des salaires en hausse de 2,4% dans les entreprises françaises en 2017

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Menée entre juillet et août 2016, la dernière enquête Salary Budget Planning Report de Willis Towers Watson révèle que le taux d’augmentation des salaires dans les grandes entreprises - tous secteurs confondus - avoisinera les 2,4% en moyenne pour l’année à venir.  Avec un taux d’inflation estimé par l’OCDE à 0,78% en 2017, le pouvoir d’achat des salariés devrait donc continuer à augmenter et atteindre 1,6% en 2017.

A titre de comparaison, les hausses de salaires progresseront de :
- 3% aux USA, Canada et Allemagn
- 2,9% en Grande-Bretagne
- 2,5% en Italie
- 2,2% en Espagne

Répartition des hausses salariales
- 2% des entreprises ont prévu un gel salarial
- 23% vont augmenter de moins de 2%
- 18% vont augmenter à hauteur de 2%
- 37% vont attribuer plus de 2% et moins de 3% aux augmentations salariales
- 13% vont augmenter à hauteur de 3%
- 9% vont octroyer entre plus de 3 et 8% (taux maximal mentionné dans l’enquête)


Des différences qui reflètent la santé économique des secteurs :

- Le secteur de l’énergie et des ressources naturelles est significativement à la baisse comparativement aux autres à -1,7%, reflétant la chute des cours du pétrole et des matières premières qui affecte le secteur depuis plusieurs années.
- La chimie et l’industrie également en-deçà des augmentations des autres secteurs à 2%, ce qui confirme que, si la situation économique globale française s’améliore, l’industrie reste encore à la traîne.
- Des secteurs des média (non traditionnels) et des nouvelles technologies qui se distinguent nettement en raison des hautes tranches d’augmentation qu’ils connaissent, respectivement 2,6% et 2,5%. Si la situation économique desacteurs du secteur des nouvelles technologies peut-être assez disparate (avec le secteur desTélécoms à 2,1%, celui des logiciels à 2,8% et le e-commerce supérieur à 3%), la guerre des talents qui fait rage conduit à une pression à la hausse des salaires, ces expertises étant particulièrementrecherchées. A noter : plus des trois-quarts des entreprises dont l’augmentation envisagée est de 4% ou plus sont des acteurs des nouvelles technologies.
- Les secteurs des biens de consommation et du retail (2,5%) et de la pharmacie (2,4%) ne sont pas en reste avec des taux stables (2,5% et 2,5% en 2016).

https://www.willistowerswatson.com/

Rapport de l’OCDE sur la situation économique globale qui s’améliore avec 1,41% de croissance en 2016, et 1,49% prévu pour 2017
http://www.oecd-ilibrary.org/fr/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2016-numero-1/france_eco_outlook-v2016-1-18-fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation