Connexion
/ Inscription
Mon espace

Grande consommation en Europe : plus faible croissance depuis près de 8 ans

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Etude de Nielsen Growth Reporter

Les volumes des PGC – produits de grande consommation, tels que les boissons, l'alimentation ou l'hygiène beauté – en Europe affichent la plus faible croissance enregistrée selon les dernières données de la société mondiale d'informations et d'insights Nielsen.

Au 2e trimestre 2016, les prix des PGC ont augmenté de +0,7% en 1 an, tandis que les volumes ont eu une très faible évolution de +0,1%. Par conséquent, le CA en sorties caisses progresse de +0,8%, la croissance la plus faible enregistrée depuis la création de l'étude fin 2008. Parmi les 21 pays européens mesurés :

La plus forte croissance valeur est pour
- la Turquie à +8,9%
- la Norvège à +3,5% et
- la Suède à +3,2%.

Les plus forts reculs enregistrés sont pour
- la Grèce à -7,2%
- la Finlande à -4,6%.

Au sein des 5 grands pays de l'Europe de l'Ouest,
- l'Espagne est la plus dynamique à +2,1%, suivie par
- l'Italie à +1,2%
- Le Royaume-Uni est, à l'inverse, le pays qui affiche sa pire performance depuis près de 2 ans à -1,6%.

Pour Jean-Jacques Vandenheede, Directeur des Insights Distribution pour Nielsen en Europe : « Deux facteurs peuvent expliquer cette mauvaise performance historique en Europe : en premier lieu on peut citer l'effet négatif de Pâques qui tombait au 2e trimestre l'année dernière et pas cette année, mais surtout, de façon plus significative, l'impact de la très faible croissance en France et en Allemagne et la baisse notable du Royaume-Uni, entraînée par une concurrence féroce sur les prix entre les distributeurs. Alors que le sud était souvent responsable de la mauvaise performance de l'Europe, il s'en sort ici plutôt bien alors que la situation de l'Europe du Nord est aujourd'hui plus problématique. »

http://www.nielsen.com/fr/fr.html

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...