Connexion
/ Inscription
Mon espace

Temps au beau fixe pour les taux de crédit immobilier

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Peu de mouvement sur les taux ce mois d’août, mais aussi peu de barèmes de banques reçus, les Etats-majors sont visiblement en vacances. Sur 37 reçus, moins d’un tiers sont à la baisse, en moyenne de 5 à 10 centimes, et ils concernent majoritairement des banques régionales.

Nous observons une stagnation quasi générale des taux moyens et surtout sur les durées très demandées, 15 et 20 ans. Il faut cependant noter que ces taux moyens reflètent peu les taux négociés puisque même pour un profil moyen d’emprunteur, il sera possible d’obtenir une décote de 20 centimes environ.

Concernant les taux mini, dédiés aux profils premium (revenus importants, stabilité professionnelle, apport, épargne résiduelle…), nous observons une évolution moins uniforme que sur les taux moyens :
- Sur les durées 7, 10 et 30 ans les taux restent les mêmes, respectivement à 0,57, 0,80 et 2,05%
- Les durées privilégiées par les emprunteurs, c’est-à-dire 15, 20 et 25 ans, voient leur taux mini diminuer fortement ; de 9 centimes pour le taux sur 15 ans, 12 centimes pour le taux sur 20 ans, et 10 centimes pour le taux sur 25 ans.
L’écart entre les taux mini et les taux moyens est d’environ 60 centimes sur 15 et 20 ans, ce qui démontre encore une forte volonté de conquérir toutes les typologies de clients.


« Le mois dernier nous vous annoncions que nous arrivions dans une période charnière, effectivement il semblerait que le mouvement à la baisse des taux de crédit prenne fin, note Cécile Roquelaure directrice de la communication et des études chez Empruntis. Bien qu’il soit difficile d’anticiper l’évolution des taux, la rentrée de septembre semble rimer avec la fin de l’ère idyllique des taux de crédit. L’analyse la plus probante semble être que les établissements bancaires aient atteint leurs objectifs. »

Vous envisagez d’acheter mais attendez encore en espérant de nouvelles baisses ? Posez-vous la question du gain escompté et de l’intérêt pour la réalisation de votre projet. Prenons un exemple. Dans le cas d’une baisse de 10 centimes du taux mini sur 20 ans, pour un emprunt de 100 000€ :
- La mensualité hors assurances baissera de 4,51€ par mois 
- Le coût du crédit sera diminué de 1 283,96€ soit une économie de 64,2€ / an sur la durée du prêt.

En immobilier, il n’y a pas de « bon moment » pour acheter mais un contexte plus ou moins favorable à la réalisation de son projet. Aujourd’hui les vents sont extrêmement favorables grâce au Prêt à taux zéro pour les primo-accédants, aux prix de l’immobilier qui restent plus attractifs qu’il y a 3 ans et bien sûr aux taux de crédit historiquement bas.

Pour un projet de renégociation, par exemple avec un capital restant dû - CRD de 181 700€ pour un crédit de 200 000€ souscrit en 2014 au taux de 3%, une baisse de 10 centimes du taux mini actuel aura l’impact suivant :
- La mensualité baisse de 8€ entre le rachat à 1,25 et 1,15%
- Le gain sur le coût du crédit (hors frais liés au rachat) augmente de 1 759€
- Mais... chaque mois qui passe ce sont 200€ environ que l’emprunteur continue à dépenser pour rien : absence de baisse de sa mensualité dans l’attente d’un meilleur taux potentiel...

http://www.empruntis.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement en immobilier d’entreprise : record(s) battu(s) !

Extrait du Bilan 2018 & Perspectives 2019 du marché français de l'investissement en immobilier d'entreprise publié par Knight Frank France La meilleure année de l'histoire Après un excellent 1e semestre, puis un net ralentissement au 3e trimestre, l'activité s'est de nouveau emballée au 4e trimestre. « Au terme d'une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2% au précédent record de 2007 », annonce Vincent Bollaert,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...