Connexion
/ Inscription
Mon espace

State Street réagit à la décision de la BoE sur les taux d’intérêt

ABONNÉS

Michael Metcalfe, Directeur de la stratégie Global Macro de State Street Global Markets et Bill Street, Directeur des investissements EMEA de SSGA, analysent l'annonce de la décision de la Banque d’Angleterre concernant la fixation des taux d’intérêt britanniques suite au vote du Brexit.

Michael Metcalfe
Double surprise avec cette annonce. D’une part le marché estimait à plus de 70% la probabilité d’une baisse des taux d’intérêt. Par ailleurs, il est très surprenant que la Banque d’Angleterre aille à l’encontre des attentes du marché si peu de temps après le vote du Brexit. La baisse des taux n’est peut-être que partie remise - mais même si elle était finalement annoncée à la prochaine réunion de la BoE, ce délai laisse présager des inquiétudes sur l’impact inflationniste de la Livre sterling faible et des incertitudes quant au rythme du ralentissement de l’économie.

Bill Street
Le Comité de politique monétaire (MPC) a choisi de ne prendre aucune mesure pour le moment, ce qui surprend la plupart des observateurs. Nous pensons toutefois qu’une politique d’assouplissement sera annoncée dans une futur proche. La prochaine réunion du MPC coïncidera avec la publication du rapport d’Inflation de la Banque d’Angleterre (BoE): une occasion idéale pour permettre à la BoE de réagir au vote du Brexit. La baisse des taux d’intérêt devrait intervenir au plus tard le 4 août prochain et pourrait s’accompagner d’autres mesures, comme la mise en place d’un nouveau cycle d’assouplissement quantitatif.

www.statestreet.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation