Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : des conditions extrêmement idéales pour emprunter, quelle que soit la durée

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Si jusqu’à présent le jeu des taux bas était tiré par les banques régionales, ce mois-ci, les banques nationales changent la donne. Plus offensives, elles contribuent fortement à la baisse des taux moyens :

- Seulement 4 taux moyens sur 42 (7 régions 6 durées) restent inchangés
‐ Les  baisses  vont  de  5  à  10  centimes  en  fonction  des  durées  et  des  régions.  Les  durées  les  plus  demandées (15 et 20 ans) sont plutôt  sur une baisse limitée de 5 centimes

Ces nouvelles baisses permettent aux emprunteurs d’obtenir, en théorie, et en moyenne :
- 1,55% sur 15 ans et
- 1,85% sur 20 ans. 

Mais les barèmes des banques ne reflètent pas toujours la réalité car des décotes de l’ordre de 30 centimes sont facilement accordées. Les régions offrant les taux moyens les moins attractifs sont la région Est et la région Méditerranée mais la différence reste très limitée, de 5 à 10 centimes

Détail des taux par région accessible page 2, via :
http://www.empruntis.com/espace-presse/communiques/cp-barometres-reg_juillet_2016.pdf


Perspectives des mois à venir

Les taux de crédit devraient rester stables début août. Pour la rentrée, il semble difficile de se projeter : quelle banque atteindra ses objectifs et lèvera le pied ?  Laquelle sera la première à remonter ses taux ? Il est possible que dans certaines régions les taux repartent à la hausse, là où les établissements étaient les plus offensifs. 

Enfin, si beaucoup s’interrogent sur l’impact du Brexit sur les taux de crédit, il est important de remettre la baisse des taux dans on contexte : entamée dès janvier, et donc sans le Brexit, elle est la conséquence d’objectifs ambitieux que les banques se sont fixées, avec un démarrage poussif du marché qui les a contraintes à être plus agressives !
Le Brexit joue donc un rôle d’accélérateur en favorisant la baisse du  taux de l'OAT (Obligation Assimilable du Trésor), et favorise donc un potentiel de baisse supplémentaire pour les banques. 

www.empruntis.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation