Connexion
/ Inscription
Mon espace

Record historique des « méga-transactions »

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Avec 10 opérations achevées à ce jour selon le dernier suivi trimestriel de la performance des transactions (QDPM) réalisé par Willis Towers Watson, le nombre de transactions de fusions-acquisitions*  géantes, les « méga-transactions », a atteint un record historique au 2ème trimestre, dans un contexte de baisse générale du volume des activités de rapprochement d’entreprises. A titre de comparaison, seules 5 opérations avaient été enregistrées pour la même période en 2015.

L’analyse, effectuée en partenariat avec Cass Business School, révèle également que les acquéreurs continuent d’enregistrer d’excellentes performances financières, sur la lancée ininterrompue de 14 trimestres consécutifs de surperformance. Les acquéreurs affichent ainsi une surperformance par rapport à l’indice** de 7,3 points de pourcentage (pp) contre 5,3 pp au trimestre précédent.

- Baisse significative des volumes en Amérique du Nord, avec 88 opérations achevées au 2ème trimestre 2016 contre 119 au même trimestre en 2015.

- L’Asie et l’Europe ont également accusé une baisse des volumes de transactions, toutefois moindre qu’en Amérique du Nord, avec respectivement 58 et 34 opérations au 2ème trimestre 2016 contre 79 et 43 à la même période en 2015.

- Les acquéreurs asiatiques conservent la première place du podium avec une surperformance de 22,8 pp par rapport à l’indice régional.

- Les acquéreurs européens ont surperformé leur indice régional de 5,9 pp, suivis des acquéreurs nord-américains dont la performance s’inscrit de 2,2 pp au-dessus de leur indice, soit la première surperformance de la région depuis le 3ème trimestre 2015.

Selon Maud Mercier-Pain, directrice du département retraite et avantages sociaux à l’international de Willis Towers Watson France : « Le recul des volumes de transactions en Amérique du Nord pourrait indiquer la fin du pic d’activité des transactions de fusion-acquisition mais il pourrait également témoigner de l’incertitude soulevée par l’actuelle campagne électorale pour les élections présidentielles aux Etats-Unis. Notre analyse montre une corrélation apparente entre les années électorales aux Etats-Unis et la sous-performance des opérations de fusion-acquisition, comme cela fut le cas en 2012 et en 2008. On peut par conséquent se demander si la chute des volumes est significative ou si elle est le simple reflet du climat politique. »

Il ressort également de l’analyse que la performance des acquéreurs locaux, intrarégionaux et intersectoriels a considérablement grimpé par rapport au dernier trimestre, avec des surperformances respectives de 12,1 pp, 10,6 pp et 13,9 pp. L’analyse sectorielle depuis le début de l’année montre une surperformance par rapport aux indices sectoriels respectifs pour tous les secteurs à l’exception de l’énergie et des télécommunications.

* La valeur des transactions achevées a dépassé les 100 M$.
** Sauf indication contraire, l’indice MSCI World est utilisé par défaut. 

En savoir plus : willistowerswatson.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation