Connexion
/ Inscription
Mon espace

Des opportunités sur le marché immobilier londonien ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Une page blanche s’écrit en Grande-Bretagne après le vote du 23 juin favorable au Brexit. Cependant, les réactions exprimées sur l’instant ne doivent pas faire oublier certaines données pérennes. D’abord, « dans l’analyse de la situation, Il importe de séparer Londres du reste du Royaume-Uni », souligne Thibault de Saint Vincent, Président de Barnes, spécialiste international de l’immobilier de luxe.


Des perdants et des gagnants

Des cadres expatriés risquent de pâtir de la conjoncture s’ils doivent, dans les prochaines semaines, revendre, vite, le logement qu’ils avaient acheté dans une période de prix ascendants. Mais, il faut voir d’où l’on part. Les niveaux atteints étaient devenus très élevés. Jusqu’à la veille du scrutin, Londres était 2,7 fois plus chère que Paris. Un ajustement a été observé depuis déjà 3 mois. Il n’avait pas échappé à nombre d’investisseurs internationaux. L’effet d’aubaine, procuré par le renforcement du pouvoir d’achat de toutes les autres devises par rapport à la Livre Sterling, a renforcé leur intérêt. « Barnes Londres a reçu nombre d’appels, confirme Thibault de Saint Vincent. Ces personnes veulent profiter de la double baisse des prix du marché et de la monnaie pour investir à Londres. Le marché est très actif parce que les gens veulent en profiter immédiatement ».  


Des acquéreurs indiens, chinois…

Les professionnels de l’immobilier tablent sur l’émergence d’une nouvelle population d’investisseurs internationaux. Selon les avis, celle-ci serait composée d’Américains, de Chinois, et de ressortissants de Hong-Kong ou Singapour. Mais d’autres évoquent la clientèle du Moyen-Orient. (...) L’une des capitales mondiales de la banque ne peut pas disparaître d’un coup. Au-delà de la chute de la Livre Sterling, des inquiétudes sur l’emploi dans la Finance et des incertitudes politiques, la capitale continuera de s’appuyer sur ses atouts spécifiques. Il faut avoir en tête que 20% des activités bancaires mondiales sont réalisées à Londres. (...)

Il est plus probable que les entreprises se réorganisent, plutôt que de partir complètement. Elles savent que la population de Londres est pro-européenne : 60%, des Londoniens ont voté pour le maintien. (...)

Plus d’informations :
http://www.galivel.com/media/files/barnes_cp_brexit_fr.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...