Connexion
/ Inscription
Mon espace

Après le BAC, faut-il acheter ou louer le logement de son enfant ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Actuellement, près de 700 000 lycéens planchent sur leur copie pour tenter de décrocher l’examen du Baccalauréat. Une épreuve stressante pour les étudiants, mais également pour les parents dont les nuits devraient être agitées. Un autre sujet préoccupe certaines familles : le futur logement de leurs enfants. Il faut dire que dès la rentrée prochaine, bon nombre de bacheliers quitteront le domicile parental pour effectuer leurs études supérieures.

Selon une enquête de Locservice.fr, 53% des étudiants à la recherche d’une location souhaitent se loger en priorité dans un studio indépendant, qui se loue en moyenne 477€ par mois pour une surface de 24 m². Des loyers très différents selon les villes universitaires choisies : moins de 350€ pour Saint-Étienne, Limoges ou Brest, plus de 600€ en région parisienne et… plus de 800€ dans la capitale.

Retrouver les prix au m² ville par ville : http://www.lavieimmo.com/prix-immobilier/?source=actu


Faut-il louer ou acheter ?

La question se pose donc très rapidement aux parents : faut-il louer ou acheter le logement de leur progéniture ? In&Fi Crédits, spécialiste du courtage de crédits, estime que la première solution est de loin la plus avantageuse, quelle que soit la ville choisie par les étudiants. Le courtier évoque évidemment les niveaux extrêmement bas des taux d’intérêt mais également la conjoncture du marché immobilier qui reprend des couleurs depuis quelques mois.

Acheter un studio permet d’économiser un loyer mais surtout de rentabiliser le bien qui peut être mis en location dès que l’enfant quitte le logement, explique Pierre-Etienne Beuvelet, Directeur Général d’In&Fi Crédits. Le coût d’une location pour un cursus long (5 ans) peut parfois avoisiner le tiers voire la moitié du prix d’achat du même logement, précise le dirigeant.

L’intermédiaire a identifié les villes où il est clairement plus intéressant d’acheter que de louer un bien immobilier occupé pendant 5 années par un étudiant : Lille serait ainsi le meilleur placement “étudiant”, selon In&Fi Crédits, qui évalue à plus de 12 000€ le manque à gagner d’un locataire. Pour le propriétaire, le gain est estimé à 3 649€, soit une différence de plus de 15 700€. Grenoble et Marseille montent sur les 2e et 3e marches du podium. En revanche, Lyon est la seule ville où il est plus intéressant de louer un appartement que de l’acheter.

http://www.inandfi-credits.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation