Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Lecture] "1€ de prélèvement en moins, c'est 5€ de croissance en plus"

ABONNÉS

S’il existe un large consensus pour considérer que l’augmentation des prélèvements obligatoires pénalise la croissance, aucun économiste n’avait jusqu’alors réussi à en expliquer les causes. Après trente années de recherches consacrées à la redistribution, Denis Louvel a percé le mystère de la nature différente des flux entrant et sortant des caisses de l’état.


Dans l’ouvrage « Coefficient 5 », l’économiste Denis Louvel révèle une découverte clé pour la croissance économique

Nombreux sont ceux qui ont compris qu’une économie basée sur des prélèvements obligatoires massifs redistribués au gré du temps, ne fonctionne pas. En effet, plus les prélèvements obligatoires sont élevés, plus la croissance est faible, ainsi que le démontre la statistique réalisée sur 58 pays représentant 94% du PIB mondial.

Consultant économiste auprès de quelques managers français, Denis Louvel se consacre par ailleurs à la recherche notamment, depuis 30 ans, sur la redistribution. « Les économistes savent que plus les prélèvements obligatoires sont importants, moins la croissance est forte - Jean-Baptiste Say le disait déjà en 1803 - mais personne n’avait expliqué pourquoi. A force de recherches, j’ai mis à jour les causes de cette équation : j’ai découvert la nature différente des flux entrant et sortant des caisses de l’état » déclare Denis Louvel, qui décrypte les causes et les conséquences de sa découverte dans son dernier ouvrage intitulé Coefficient 5.

Après des années de construction d’hypothèses, l’économiste arrive à la conclusion suivante : « A chaque nouvelle contribution, c’est dans des résultats d’entreprise (distribués ou non) que l’on puise alors qu’à chaque distribution c’est du chiffre d’affaires que l’on envoie dans la machine économique. »
L’hypothèse vérifiée, il en tire des formules simples, calcule, et donc démontre l’impact du phénomène, qui fonctionne avec le même coefficient dans sa réciproque de baisse des impôts. « Cette découverte démontre qu’1€ de prélèvement en moins provoque 5€ de croissance en plus. A l’inverse, sur 5€ de prélèvement obligatoires supplémentaires, un seul est rendu à la croissance. »

Validant l’impact négatif des prélèvements obligatoires et offrant des perspectives pour retrouver une croissance forte, Denis Louvel conclut : « En appliquant les préconisations induites par la découverte, plusieurs pays, parmi lesquels le Canada, la Suède ou la Finlande, ont obtenu des résultats spectaculaires par le passé. En employant cette découverte et en tirant les leçons de ces réalisations, la France pourrait retrouver une croissance forte ».


« Coefficient 5 » de Denis Louvel
ISBN: 978-2-312-03483-6
150x230 mm - 128 pages
Série / Collection : Les Editions du Net

En vente via :
Les editions du net

Version papier : 15€
Version numérique : 11,90€

*Denis Louvel, Ingénieur en organisation et passionné d’économie, suit des formations complémentaires à HEC et auprès de Jacques Chauvé, professeur à Polytechnique. Consultant économiste pour le compte d’une multinationale industrielle, d’un cabinet, puis au sein de sa propre structure depuis trente ans, il conseille ses clients en stratégie et en économie. https://denis-louvel.blogspot.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...