Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Paris - Londres, le match des lieux de travail

Paris et Londres font jeu égal dans le match supposé les opposer en matière de cadre de vie au travail. C’est ce qui ressort du baromètre Paris Workplace 2016, publié à la veille de l’éventuel  Brexit.

Les Parisiens aiment leur ville…
A 77%, les salariés parisiens se disent attachés à la capitale. Seuls 20% accepteraient de traverser la Manche pour aller poursuivre leur carrière.

Les Londoniens aussi !
Symétriquement, les Londoniens défendent leur ville. Ils ne seraient que 17% à bien vouloir traverser le Channel pour leur métier. Il est vrai que les dynamiques de l’emploi et des salaires sont plus favorables du côté de Big Ben que de la Tour Eiffel.

Même pas peur !
L’atmosphère liée au terrorisme n’impacte pas le moral des Parisiens. La preuve, non seulement 80% déclarent ne pas ressentir d’insécurité sur leur trajet de travail, mais cette proportion monte à 81% dans les 10ème et 11ème arrondissements, là où se sont pourtant produits les attentats de janvier et novembre 2015.
Les deux villes sont à parfaite égalité en matière de ressenti climatique. Dans les deux cas, c’est lui qui peut, à l’occasion, peser sur le moral des habitants.

Les Parisiens et les Londoniens sur leur lieu de travail : rien à voir
Nous faisons de notre bureau un symbole, une condition à notre bien-être (89%) et à notre efficacité (80%). Les Londoniens, eux,  mettent en avant la fonctionnalité, tout ce qui facilite le travail en équipe. C’est pour cela que 80%  se plaisent dans l’Open Space, alors que 82% des Parisiens qui travaillent en bureau fermé s’en déclarent satisfaits.

Une différence irréductible : les rites alimentaires
Il faut compter en moyenne 1h12 par déjeuner à Paris, contre 48 minutes à Londres. Mais si 70% des Anglais honorent le pot d’after work, ils ne sont que 25% des salariés, de ce côté-ci de la Manche à le pratiquer. 

Qui gagne dans quoi ?

- Temps de trajet : Les Parisiens mettent 24 minutes de moins en moyenne

- Aménagements et services : Les Londoniens ont une plus longue habitude de l’expérience utilisateur, ce qui se traduit par avance en matière de design et d’espaces collaboratifs.

Temps de travail : à Paris. il est de 8h08 en moyenne contre 8h24 outre-manche.

- Qualité du quartier, environnement de travail : égalité de points. Sur le nombre et la diversité de commerces avoisinants, les deux villes se valent. Pour l’architecture, Paris l’emporte et Londres domine en matière d’espaces verts.


Westminster, l’endroit où il fait bon travailler et l’Ouest parisien, the place to be…
Les quartiers victoriens historiques sont toujours autant plébiscités : après Westminster, viennent Kensington & Chelsea, puis la City. Notre capitale penche à l’Ouest, avec le quartier central en tête, suivi de Paris rive gauche, et pour la 1ère fois dans le palmarès, le quartier de La Défense.

Lire plus en détail le Baromètre
http://galivel.com/media/files/cp_parisworkplace2016.pdf


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation