Connexion
/ Inscription
Mon espace

Alerte de l’APIC : La Franchise prise dans la tourmente de la « Loi Travail » !

ABONNÉS

L’APIC, Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits, qui compte dans ses rangs plusieurs adhérents recourant à la franchise comme Meilleurtaux.com, Empruntis, ou Vousfinancer.com, alerte sur les dangers de ce texte introduit dans l’article 29 bis A du projet de loi. 

Entrée subrepticement dans la Loi Travail adoptée en première lecture devant l’Assemblée Nationale par la procédure de l’article 49-3, si elle était définitivement adoptée en l’état, la Franchise verrait, en effet, son modèle économique dénaturé et sa pérennité compromise.

Cet article vient légiférer dans un domaine - les relations franchiseur-franchisés - où le droit du travail n’a pas sa place : en effet, il n’existe aucun lien de subordination entre le franchiseur et les salariés du franchisé, ni aucun lien capitalistique  (sauf franchise participative) entre le franchiseur et le franchisé qui sont, par définition, juridiquement et financièrement indépendants.

En méconnaissance de ces principes pourtant établis, le texte vise à plaquer un modèle salarial et syndical sur un réseau d’entrepreneurs indépendants, pourtant tous autonomes et devant déjà tous appliquer les complexités du droit du travail dans leurs TPE. Parmi les mesures envisagées, citons :
- La mise en place d’une « instance de dialogue », un quasi Comité d’Entreprise, rassemblant le Franchiseur et tous les Franchisés. Cette instance, au sein de laquelle seront désignés des représentants des salariés des franchisés, conduira des négociations collectives.
- L’octroi de 20 heures de représentation et le statut de salarié protégé pour les représentants salariés, ainsi que la désignation d’un délégué syndical disposant d’une liberté de circulation dans l’ensemble des entreprises du réseau.
- L’obligation de reclassement dans le réseau pour tout licenciement économique tant par le franchiseur que par un franchisé, etc.

Ces nouvelles dispositions sont complètement opposées à l’esprit et à la pratique de tels réseaux d’entrepreneurs indépendants. S’il existe déjà, dans la plupart des réseaux, des instances regroupant les franchisés et permettant les échanges avec le franchiseur, chaque franchisé étant indépendant, il reste libre, dans les limites fixées par le Code du travail, d’organiser sa politique sociale et salariale.
Si elles devaient être menées à leur terme, ces dispositions ne feraient que complexifier la gestion des réseaux de franchises, notamment ceux dont les franchisés n’emploient que peu de salariés (en moyenne 7 salariés, tous secteurs confondus).

Pour toutes ces raisons, et pour sauvegarder un secteur dynamique créateur de nombreux emplois essentiels à l’économie française, l’APIC souhaite le retrait pur et simple de ce dispositif contre-productif.

www.apicfrance.asso.fr


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...