Connexion
/ Inscription
Mon espace

Bureau Veritas, acteur de grands projets en BIM

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

La transition digitale a bien évidemment impacté le BTP, comme l’ensemble des secteurs d’activités. Sa traduction la plus concrète et spectaculaire est l’avènement du BIM (Building Information Modeling*), dans lequel Bureau Veritas, leader mondial dans l'évaluation de la conformité et la certification, possède une expertise internationalement reconnue.

Un code génétique commun. La Canopée des Halles à Paris, la Philharmonie, la Fondation Louis Vuitton et le nouveau Parc Disney à Shanghai, toutes ces réalisations, comme bien d’autres, possèdent deux gènes communs : leur contrôle technique est assuré par Bureau Veritas, mais surtout, avec l’aide de la technologie du BIM.

Une vision globale en temps réel
Une nouvelle ère s’est ouverte dans la conception, la construction, l’entretien, voire la démolition des immeubles. Chacune de ces phases est désormais régie par un processus collaboratif rendu possible par le BIM. Concrètement, il s’agit d’une maquette numérique sur laquelle tous les acteurs d’un même chantier interagissent en permanence. Architectes, maîtres d'ouvrage, ingénieurs, bureaux d'étude, entreprises, tous s’informent mutuellement. Les interventions des uns et des autres sont immédiatement visibles sur le plan multidimensionnel. Mieux, ce dernier fait tout de suite apparaître les implications financières, thermiques, énergétiques de toute action effectuée sur l’ensemble du dispositif. L’actualisation est permanente. Elle demeure consultable tout au long du cycle de vie de l’immeuble.
L’objectif annoncé ? Construire plus vite, moins cher et offrir au maître d’ouvrage une modélisation du bâtiment exploitable durant toute la durée de vie de ce dernier.

Une harmonisation nécessaire entre les acteurs
La multiplication de sous-traitants sur un même projet risquerait à terme de soulever un problème de communication si les uns et les autres se mettent à utiliser des logiciels différents de BIM. Cet écueil a justifié l‘apparition d’un nouvel opérateur, le BIM manager. Il est chargé d’apporter l’harmonisation souhaitée entre tous ces langages.
Mais il faut aller plus loin dans la coopération entre les BIM managers et les éditeurs de logiciels (Autodesk, Trimble, Bentley, etc). Bureau Veritas s'inscrit dans cette logique de concertation des différents acteurs du BIM.

Il s’agit maintenant, pour l’entreprise parisienne, créée en 1828, de conserver cette longueur d’avance, au moment où de plus en plus de pays, à l’instar du Royaume-Uni et bientôt de la France, rendent obligatoire le recours au BIM dans la passation de marchés publics.

*Modélisation des données du bâtiment

http://lemag.bureauveritas.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...