Connexion
/ Inscription
Mon espace

Un recours au crédit immobilier très disparate en Europe

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le Crédit Foncier a réalisé, pour la 4ème année consécutive, une étude sur le crédit immobilier souscrit par les ménages des 28 pays de l’UE.

Les encours de crédits immobiliers, soit les montants encore dus (capital + intérêts), s’élevaient fin 2015 à 6 200 Mds€. Ce montant représente 88% des crédits souscrits par les ménages et 41 100€ en moyenne par ménage propriétaire en Europe. Ces encours sont en hausse continue depuis plusieurs années : +2,3% en 2013, +2% en 2014, +2,2% en 2015.


En dépit d’un recours au crédit très inégal d’un pays européen à un autre, 4 ensembles se distinguent

1/ C’est en Europe du Nord (Danemark, Finlande, Irlande, Royaume-Uni et Suède, soit 18% de la population européenne), que les ménages sont les plus endettés : 36% du total des crédits immobiliers en Europe. Ce recours plus important au crédit immobilier (86 419€ par ménage propriétaire, soit plus de 2 fois la moyenne européenne) s’explique, en fonction des pays, par le dynamisme des économies et du marché immobilier, un recours au crédit in fine, une fiscalité favorable et des traditions culturelles par rapport au crédit.

2/ L’Europe du Centre-Ouest (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg et Pays-Bas, soit 36% de la population) représente 43% des encours de crédits immobiliers de tout le continent. L’encours moyen par ménage propriétaire y est de 52 242€, soit 27% de plus que la moyenne européenne.

3/ Dans le Sud de l’Europe (Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte et Portugal), les ménages sont globalement moins endettés ; on y recense 18% des encours de crédits immobiliers pour 26% de la population européenne. L’encours moyen par ménage propriétaire s’élève à 27 590€, soit 33% de moins que la moyenne européenne. Ce moindre recours au crédit s’explique en particulier par la chute du marché due à la crise économique.

4/ En Europe de l’Est (les 11 pays de l’ancien bloc communiste), les ménages sont très peu endettés. L’Europe de l’Est représente seulement 3% des encours de crédits immobiliers pour 20% de la population européenne. Le niveau bas de l’encours moyen par ménage propriétaire (5 813€, soit un septième de la moyenne européenne) s’explique par une faible proportion de ménages endettés (moins de 10% des ménages ont un prêt ou une hypothèque en cours) et par le niveau bas des prix de l’immobilier.


Au sein de l’Europe, la France se situe dans une position médiane.

A un niveau proche de celui de son voisin allemand, la France se situe au 10ème rang européen, s’agissant de l’encours par ménage propriétaire : 47 096€
Les encours de crédits immobiliers représentent 63% du revenu disponible brut des ménages, à comparer à   81% en Espagne, 126% aux Pays-Bas et 198% au Danemark. Le montant des encours correspond à 12% du patrimoine non financier des ménages. Les ménages propriétaires avec un crédit ou une hypothèque en cours représentent 31% de la population (27% en moyenne en Europe).

Télécharger l’étude intégrale pour en savoir plus :
http://creditfoncier.com/un-recours-au-credit-immobilier-tres-disparate-en-europe-etude-credit-foncier

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...