Connexion
/ Inscription
Mon espace

Adoption de la proposition de loi réformant le système de répression des abus de marché

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le Sénat a adopté avec modifications la proposition de loi réformant le système de répression des abus de marché adoptée par l’Assemblée nationale le 7 avril 2016. Cette proposition de loi vise à remédier à la censure par le Conseil constitutionnel, le 18 mars 2015, de plusieurs articles du code monétaire et financier relatifs à la sanction du délit d'initié et du manquement d'initié.

Puis, réunie le 4 mai 2016, la commission des finances a amendé le texte transmis par l’Assemblée nationale et a notamment :

- précisé le dispositif d’aiguillage des poursuites,
afin d'en garantir la transparence et la rapidité, en déterminant les différentes étapes de la concertation entre le parquet national financier et l’AMF ;

- renforcé
la coopération entre le parquet national financier et l'AMF au stade de l'enquête, en instaurant notamment des obligations réciproques d'information ; 

- créé,
pour les délits boursiers, une circonstance aggravante de bande organisée, portant la peine d'emprisonnement applicable à dix ans, et permis au parquet, dans un tel cas, de mettre en oeuvre des moyens d'enquête renforcés (par exemple des interceptions téléphoniques) sous le contrôle du juge des libertés et de la détention ;

-
mis en conformité avec la jurisprudence constitutionnelle les conditions d'accès par l'AMF aux factures téléphoniques détaillées, en prévoyant une autorisation par le juge des libertés et de la détention.

En séance publique, les sénateurs ont complété le texte issu des travaux de la commission des finances en adoptant un amendement visant à unifier l’examen des recours formés contre les décisions de l’AMF qu’elles concernent un professionnel des marchés financiers ou un particulier.

Lire l'intégralité de la proposition de loi 
http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl15-542.html

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...