Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L’Eurovision du Commerce par Euler Hermes : qui remportera le grand concours des échanges européens ?

Alors que le Concours Eurovision de la Chanson se déroule actuellement à Stockholm, Euler Hermes, le leader mondial de l’assurance-crédit, a déjà annoncé les vainqueurs de l’Eurovision du Commerce.

Qui sera le ténor de l’export ? Qui essuiera les critiques du jury ? Et surtout, quel classement final pour la France ?
Les économistes d’Euler Hermes ont calculé les gains additionnels à l’export et à l’import de 16 pays européens pour 2016 et 2017 (cumulés en milliards d’€), les classant ainsi selon leurs performances commerciales.


L’Allemagne mène la danse. Avec sa chanson « The winner takes a lot »,  elle est la grande gagnante de l’Eurovision du Commerce : la demande supplémentaire de biens et services adressée au pays en 2016 et 2017 (cumul) devraient atteindre 110 Mds€, et les importations croître de 98 Mds€.

Le Royaume-Uni truste la 2ème place avec « Don’t go Brexit my Heart », avec 69 Mds€ de gains additionnels à l’export, pour 92 Mds€ à l’import.

Les Pays-Bas complètent le podium, avec « Sometimes when we Dutch » avec +65 Mds€ à l’export, +56 Mds€ à l’import, suivis par la France avec « Comme d’aptitude » avec +56 Mds€ à l’export, +66 Mds€ à l’import.

La France sait placer sa voix. A la 4ème place, elle bénéficie de la dynamique de croissance de ses camarades européens. Une prévision qui considère également que les prix exercés par les exportateurs français se redresseront dans le courant de l’année 2016, et continueront de le faire en 2017. « La baisse du prix du pétrole a été en partie répercutée par les entreprises françaises à leurs prix de vente à l’export, affectant pour le moment les flux de commerce en valeur », explique Stéphane Colliac, économiste France chez Euler Hermes. « Nous anticipons néanmoins un rebond modéré du prix du pétrole en 2016/2017 (en moyenne à 38$ en 2016, et à 51$ en 2017). Cela suppose un contexte de reflation globale, qui aura pour conséquence une progression du commerce français en valeur, que ce soit à l’export ou à l’import. »

Parallèles musicaux : De « Living la vida normal » en Espagne à « With or without EU » en Pologne
« Il existe d’étonnants parallèles entre certains titres de chansons et la performance commerciale des pays européens », explique Ludovic Subran, Chef économiste d’Euler Hermes. « L’Allemagne récolte de nombreux points à l’Eurovision du Commerce grâce à son dynamisme commercial, et nous espérons que les britanniques surmonteront la douleur d’un possible divorce avec l’UE. »

La comparaison entre musique et commerce se poursuit avec les pays les moins biens classes. « Après plusieurs années difficiles dues à la crise de l’euro, l’Espagne a retrouvé le chemin de la croissance et de la stabilité, alors que le tigre irlandais affiche la croissance économique la plus solide de la zone euro », détaille Ludovic Subran. « La Pologne hésite entre vision européenne et discours national conservateur, et la Norvège propose une mélancolique mélodie sur sa dépendance au pétrole. Par ailleurs, la tristesse du titre russe fait écho au relatif isolement économique du pays, qui affecte exportations, importations, PIB et défaillances et d’entreprises. Enfin, la Grèce se dirige doucement vers une situation économique plus stable, malgré des négociations amorcées avec les créanciers porteuses de nombreuses incertitudes. »

www.eulerhermes.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation