Connexion
/ Inscription
Mon espace

La BCE déclare la guerre à l'argent liquide et sonne le glas du billet de 500€

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Salman Ahmed, Stratégiste d’investissement chez Lombard Odier IM 

La mort du billet de 500€ a des conséquences considérables sur la conduite et la forme de la politique monétaire à venir. Nous pensons que la décision d’arrêter l'impression du billet va au-delà de la lutte contre le blanchiment d'argent, qui est souvent la raison invoquée. Les espèces sont le principal ennemi des taux d'intérêt négatifs et, selon nous, cette dernière décision de la BCE augmente non seulement le poids de l’institution, mais également les possibilités que les taux d'intérêt continuent de s’enfoncer en terrain négatif à l'avenir.

En réduisant le nombre de billets de 500€ en circulation, la BCE tente de faire en sorte que, même avec des taux d'intérêt négatifs, conserver son argent dans un « bas de laine » coûte plus cher que de le déposer à la banque. En clair, conserver des grosses coupures prend moins de place que des petites ! Par conséquent, en s’assurant que la plus grosse coupure imprimée est celle de 100€, la BCE tente de réguler l’argent physique stockable.

Dans un cas extrême, une société sans espèces supprime toute entrave aux taux d’intérêts négatifs puisque l’actif sans rendement cesse d’exister. Cet objectif peut progressivement être atteint en augmentant les coûts de stockage, ce à quoi contribue clairement la suppression des plus grosses coupures.

Plusieurs membres de la BCE, dont Jens Weidmann, ont d’ores et déjà pesé sur le débat en soulignant l'impact qu'une telle décision pourrait avoir sur la confiance. À court terme, nous pensons qu’il est peu probable que les taux d'intérêt continuent de baisser puisque l’on semble s’écarter de l’utilisation de la monnaie comme outil de la politique. Toutefois, les intérêts négatifs sont susceptibles de rester une mesure importante si quand le cycle de l’activité mondiale changera nécessitant une nouvelle dose de soutien politique. L'absence des billets de 500€ pourrait alors se révéler très pratique pour les décideurs.

Nous pensons que le retrait de ce billet envoie un signal clair que les taux d'intérêt négatifs vont continuer de baisser. Enfin, pour le grand public, cela pourrait accroître davantage le poids de l’État et de la BCE. En effet, les variables monétaires nominales semblent être devenues un impôt pur et simple sur les épargnants, ce qui implique une redistribution de la richesse afin d'atteindre les grands objectifs macro-économiques.

https://www.loim.com/fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...