Connexion
/ Inscription
Mon espace

Des taux de crédit immobilier records… mais pas encore au plancher ?

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Suite à la publication du baromètre Crédit Logement/CSA faisant état d’un nouveau record de taux tombés au mois d’avril à 1,81% en moyenne toutes durées confondues, Vousfinancer.com constate de nouvelles baisses de taux en mai laissant penser que le plancher n’est pas encore atteint.

Sandrine Allonier directrice des partenariats bancaires de Vousfinancer.com, constate : « De nouvelles baisses de taux ont été constatées fin avril-début mai, y compris au sein des banques qui étaient déjà les plus agressives. Ainsi les profils haut-de-gamme peuvent obtenir pour la premières fois des taux inédits :
- 0,95% sur 10 ans
- 1,30% sur 15 ans
- 1,45% sur 20 ans 

Ces niveaux records s’expliquent par la stratégie commerciale des banques qui tentent de compenser un début d’année relativement calme en termes de production de crédit alors même qu’elles comptent atteindre cette année des niveaux de production de crédits élevés, proches de ceux de 2015 (pour rappel, près de 130 Mds€ hors renégociation de prêt).
Ainsi certaines banques consentent actuellement des réductions de taux allant jusqu’à 0,30% sur les taux affichés pourtant déjà très bas avec l’objectif de s’aligner sur la concurrence, voire d’être plus compétitives notamment sur les bons dossiers.

Les demandes de renégociation repartent à la hausse et représentent actuellement 25% des dossiers. « Ce contexte de taux historiquement bas est une aubaine pour les emprunteurs qui voient leur capacité d’emprunt fortement augmenter et le coût des crédits chuter. En outre comme le remboursement du capital est plus rapide lorsque les taux sont bas, les banques consentent à nouveau à financer les primo-accédants sur 25 ans et même pour certaines d’entre elles, sans apport ! En revanche, sous l’effet du redémarrage global de la demande depuis début mars, notamment avec les renégociations, les délais de traitement commencent à s’allonger dans certaines banques  mais, fort heureusement, sans commune mesure avec ce que nous avions pu constater l’année dernière à la même période », conclut Sandrine Allonier.

http://www.vousfinancer.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Loi Denormandie : jusqu' à 90% des annonces éligibles dans les villes concernées

Afin d'augmenter l'offre des logements dans les villes moyennes, le ministre en charge du Logement, Julien Denormandie, met en place un nouveau dispositif fiscal. Objectif principal de cette loi : inciter les investisseurs immobiliers à rénover des logements anciens dans les centres villes où les habitations sont vides (vacants) ou en mauvais état, avant de les mettre en location. Le nombre de logements éligibles au dispositif est énorme : au total, sur les 222 villes moyennes concernées par le...