Connexion
/ Inscription
Mon espace

12ème édition du « Truffle 100 France », classement de référence des 100 premiers éditeurs de logiciels français

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Publiée par Truffle Capital, acteur du capital-risque européen, en partenariat avec le Groupe CXP, 1er cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil dans le domaine des logiciels, des services informatiques et de la transformation numérique, cette 12ème édition de « Truffle 100 France », a été réalisé sous le haut patronage d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique, auprès du ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique.

Né en 2005, à l’initiative de Truffle Capital et de Bernard-Louis Roques et réalisée par le Groupe CXP, le « Truffle 100 France » est en effet devenu l’indice de référence pour mesurer l’activité de l’industrie et du logiciel en France.
- En 2006, le « Truffle 100 » européen a suivi avec une reconnaissance égale pour prendre en compte la température de l’industrie du logiciel au niveau européen
- En 2009, le « Truffle 100 European clusters » a pris le relai.


Points clés de la 12ème édition

1/ Progression du chiffre d’affaires

Sur un CA total en augmentation à 12,8 Mds€ v/11,8 Mds€ en 2014, le CA croît également très nettement atteignant 7,5 Mds€ en 2015, v/6,6 Mds€ en 2014.
Le marché français reste également largement tiré par le haut du classement, les 5 premiers éditeurs représentant 54% de ce chiffre. Parmi eux, on note toujours l’emprise de Dassault Systèmes qui représente 33,7% du CA Edition.

Le Palmarès de tête par ailleurs en mouvement : Sopra Steria monte à la 2ème place derrière Dassault Systèmes, suivie par Murex. Cegedim précédemment à la 2ème place du classement, descend au 4ème rang, et Axway conserve la 5ème place.
Parmi les faits marquants pouvant expliquer ces évolutions nous citerons la forte croissance du CA de Sopra Steria portée par la réussite du projet d’intégration suite au rapprochement Sopra - Steria, ainsi que la vente de sa division « CRM et données stratégiques » à IMS Health par Cegedim. De nombreuses évolutions sont ainsi menées dans un secteur en profonde mutation avec l’arrivée de nouveaux enjeux et la recherche de nouveaux modèles économiques.

On notera par ailleurs l’augmentation de la part des sociétés en décroissance qui passe de 1% en 2014 à 11% en 2015 :
- 24 éditeurs ont progressé dans le classement (ils étaient 60 en 2014)
- 9 ont conservé leur place (stable par rapport à 2014)
- 60 ont perdu au moins une place (22 en 2014).
- 7 sociétés sont sorties du classement (8 en 2014), dont deux suite à des rachats :
- Dictao (#66 du classement en 2014 avec un CA logiciel de 14,9 M€) racheté par Morpho (Safran)
- Ordirope (#87 du classement en 2014 avec un CA logiciel de 10 M€) racheté par GFI Informatique
- 25 sociétés cotées en Bourse, contre 22 en 2014 Le résultat net du Top 100 est par ailleurs en très nette augmentation à 1 186 M€ contre 599 M€  en 2014. Cette évolution est portée notamment par la croissance des résultats de Dassault Systèmes (576,6 M€ en 2015 contre 465,5 M€ en 2014) et du groupe Cegedim qui passe d’une perte de 199,7 M€ en 2014 à un bénéfice de 67 M€ en 2015.

Le résultat net du Top 100 est par ailleurs en très nette augmentation à 1 186 M€ contre 599 M€  en 2014. Cette évolution est portée notamment par la croissance des résultats de Dassault Systèmes et du groupe Cegedim.


2/
 Effectifs globaux et R&D

La nette croissance globale du CA se reflète également au niveau des recrutements, avec des effectifs en augmentation à 106 920 contre 103 380 en 2014. Les effectifs de R&D sont également en légère augmentation et représentent 15,7% de l'effectif total contre 15% en 2014 ; soit près de 1 000 recrutements sur ce seul secteur.
Après une légère érosion en 2014, les investissements globaux en R&D sont en hausse et atteignent 1 176 M€, contre 1 024 en 2014.
La R&D reste par ailleurs très largement internalisée, 73% des éditeurs n'envisageant pas de délocaliser cette activité placée au cœur de leur développement. La plupart considèrent en effet que l'internalisation de la R&D est un facteur stratégique clé qui permet notamment de favoriser la réactivité.


3/
 L'Île-de-France conserve sa place centrale

La région Île-de-France conserve sa position prédominante, regroupant toujours 83% du CA Edition, 88% de l'effectif total et 82% des effectifs R&D ; chiffres stables depuis 2014.
Elle est toujours suivie par la région Auvergne-Rhône-Alpes qui totalise 9% du CA Edition (8% en 2014), 6% de l'effectif total (5% en 2014) et 9% des effectifs R&D.
A elles deux, les régions Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes représentent toujours 91% du CA Edition.

A l'international, le classement des implantations a par ailleurs évolué avec la montée des Etats-Unis et de l'Espagne tous deux ex-aequo.
-   Royaume-Uni 37%
-   Etats-Unis 34%
-   Espagne 34%
-   Allemagne 31%
-   Italie 21%
-   Canada 17%
-   Belgique 17%
-   Chine 15%
-   Maroc 14%
-   Brésil 14%


4/
 Les mesures publiques plébiscitées par les entreprises

Le CIR reste en tête, plébiscité par 53% des sociétés. Il est toujours suivi par le Business Act en 2ème position, cité par 44% des éditeurs. Les programmes européens de R&D montent à la 3ème position avec 33% (contre 30% en 2014), et sont suivis par le développement du capital-risque stable à 33% puis la brevetabilité des logiciels à 20% (contre 16% en 2014). 


5/ Tendances et prévisions

La révolution apportée par les offres en SaaS et le Cloud Computing continue d'impacter fortement le secteur. Pour faire face à l'évolution des usages et la demande en croissance, 74% des éditeurs du Top 100 disposent désormais d'une offre en Saas(contre 68% il y a un an). 64% des éditeurs estiment que cette tendance continuera à influencer grandement le marché, porté également par les applications de mobilités (61%) et le Big Data (33%).
Le marché devrait toujours afficher une bonne santé en 2016, 42% des éditeurs du Top 100 anticipant une croissance située entre 5 et 15%. Cette croissance devrait se refléter sur les effectifs, pour 66% des éditeurs, le développement de projets de R&D (63%) et le déploiement des activités à l'international (60%).

Plus d’informations : http://www.truffle100.fr/presentation.php

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...