Connexion
/ Inscription
Mon espace

Chloé Faucourt et Benjamin Fellous, Lauréats du Prix du Meilleur binôme en droit des affaires

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le Cabinet Jones Day annonce que Chloé Faucourt et Benjamin Fellous ont remporté la 2ème édition du Prix Jones Day/ESSEC/Paris II.  Ce binôme, qui s’est rencontré à l’Ecole de Droit de Sciences Po Paris, est aujourd’hui à l’Ecole de Formation professionnelle des Barreaux de la Cour d'Appel de Paris (EFB). Benjamin Fellous accomplit parallèlement son PPI à HEC (MS DMI).

Le 2ème prix a été attribué à George Akhobadzé, titulaire d’un Master 2 (Magistère Juriste d’affaires) de Paris II, et à Bayard Turot, également titulaire d’un Master 2 (Magistère Juriste d’affaires) de Paris II et actuellement à l’ESSEC (Msc in Management/Grande Ecole).

Organisé en partenariat avec l’ESSEC et l’Université Panthéon-Assas (Paris II), ce Prix permet chaque année de mettre en avant le travail d’équipe, fondamental dans le cadre d’études supérieures comme en entreprises et cabinets d’avocats, et de découvrir de jeunes talents provenant d’universités et de grandes écoles de toute la France.

Cette 2ème promotion a été parrainée par Laurent Guillaume, Directeur Général de Kantar France, l’un des plus grands réseaux d’insights, d’information et de conseils au monde. Le Jury du Prix était composé de directeurs juridiques et secrétaires généraux de grandes entreprises, de spécialistes de la finance, de professeurs de l’ESSEC et de Paris II ainsi que d’associés du Cabinet Jones Day.

Les binômes finalistes ont remporté des stages de 3 à 6 mois rémunérés au Cabinet Jones Day et/ou en entreprise, accompagnés de :
- 5 000€ par candidat pour le 1er prix - Chloé Faucourt et Benjamin Fellous,
- 1 000€ par candidat pour le 2ème prix - George Akhobadzé et Bayard Turot,
ainsi que d'un abonnement annuel à The Economist, hebdomadaire économique international.

http://www.jonesday.com/fr

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...