Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Avis d'expert] Quand la finance se positionne au centre de la stratégie d’entreprise

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Philippe Gangneux, Directeur Administratif et Financier de Sidetrade, pionnier SaaS.

Plus que jamais, le Directeur Financier doit anticiper et piloter la stratégie d’entreprise avec une influence croissante sur le business. La recherche de performance repose sur une coopération transverse accrue. A l'ère du numérique, le partage d’information en temps réel est clé pour le développement de l’entreprise et offre un avantage concurrentiel indéniable. Dans ce cadre, la finance doit sortir de son département pour accompagner les différents métiers. 

Abattre les cloisons entre opérationnels et fonctionnels 
L'entreprise n'a plus de raison valable de fonctionner en silos. A titre d'exemple dans la bataille du cash, commerciaux et financiers interviennent tout au long de la relation client : abattre les cloisons entre opérationnels et fonctionnels permet de connecter les services. Une nouvelle mise en application de l'« open space », rendue possible par les nouvelles technologies Cloud. En facilitant le partage, un système d'information intégré rationalise les modes de collaboration et  diffuse la culture du cash. Fin des processus manuels ou papier !

Réduire sa dépendance à Excel
Dans un contexte rendu difficile par les délais de paiement qui s'allongent, le DAF n'a pas vocation à constater les retards. Il doit s'appuyer sur l'innovation technologique pour être en ligne avec le plan stratégique de l'entreprise et prévoir des opportunités de business. Comment ? En devenant notamment leader dans l'analyse prédictive, en anticipant les comportements des clients tout en réduisant sa dépendance à Excel.
Avec le Big Data, la révolution numérique offre au financier une mine de données pour devancer les tendances de l'activité et aider à prioriser les décisions. Mais, ce n'est pas en produisant des kilomètres de reporting que le DAF deviendra l'épicentre de la stratégie d'entreprise... Pour donner du sens aux données, il lui faut bénéficier d'une vision dynamique qui transcende l’organisation. Il doit offrir un service efficient capable de répondre aux besoins business des autres fonctions. Il doit passer du rôle de business partner à celui de business maker.

Anticiper le business
C'est grâce à un contact quotidien avec les autres métiers que le DAF pourra identifier les indicateurs les plus pertinents pour partager les tableaux de bord. La mise en œuvre de solutions agiles lui permet de mutualiser les données, de repérer en temps réel les points de dysfonctionnements et de décider des meilleures actions correctives à mettre en place. En réagissant plus vite aux situations critiques, il sécurise le business.
Aujourd'hui, il devient urgent de penser autrement, de développer l'activité en s'appuyant sur des innovations technologiques et d'envisager un nouveau regard sur le rôle du DAF. Le Comex attend du DAF qu'il soit en appui de la stratégie globale avec des données financières actualisées, pour des prises de décisions judicieuses sur des prévisions plutôt que sur des opinions.

En 2016, devons-nous encore convaincre les PDG que technologie et business sont totalement imbriqués ?

http://www.sidetrade.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...