Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Avis d’expert] Rénovation énergétique : les enjeux d'un marché en pleine mutation

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Edouard Barthès, président et fondateur d’EBS*

Depuis 10 ans, de nombreuses mesures prises par l’Etat et les collectivités se succèdent pour inciter les français à réaliser des travaux de rénovation : du crédit d’impôt, l’une des premières mesures grand public, aux fameux CEE (Certificats d’Economie d’Energie), en passant par la réduction à 5,5% des taux de TVA pour la rénovation énergétique… Toutes visent à encourager les consommateurs à opérer des travaux de rénovation dans leur habitat, en limitant largement l’investissement financier de leur part.

La dernière mesure en date, l’une des plus importantes sur le marché de la rénovation, concerne le dispositif de précarité énergétique, entré en vigueur le 1er janvier dernier. En permettant à de nombreux foyers en situation de précarité énergétique de faire des travaux de rénovation de leur habitat, elle a pour finalité de générer des économies d’énergie sur l’ensemble du territoire français et s’inscrit dans la politique de long terme de réduction des gaz à effets de serres engagée par la France.

Par rapport aux précédentes mesures, ce dispositif a considérablement augmenté l’avantage de réaliser des travaux de rénovation, puisqu’il est désormais possible pour les consommateurs de bénéficier de ces travaux sans rien débourser.

Le principe : les travaux des ménages éligibles à ce dispositif peuvent être financés jusqu’à 100% par des fonds privés. Concrètement, cela apporte un véritable rôle incitatif et accélère la prise de décision des consommateurs de se lancer dans des travaux visant à générer des économies d’énergie. Entre 4 et 5 millions de ménages français en situation de précarité énergétique vont pouvoir en bénéficier. Les premières mesures avaient un impact positif mais aujourd’hui, ce dispositif va permettre d’injecter des millions dans la rénovation des bâtiments uniquement via des fonds privés, et non publics.

Le cadre réglementaire régule et élève l’ensemble du marché en imposant un cadre strict aux prestataires - artisans certifiés et agréés utilisant des matériaux de qualité - afin d’optimiser la réalisation du chantier.

Cette mesure d’envergure s’insère dans un dispositif global dont la finalité ultime est de réduire la consommation globale d’énergie sur le territoire français. En permettant à la France d’être moins dépendante énergétiquement et de consommer moins, le dispositif de précarité énergétique favorise une meilleure gestion du marché de l’énergie. Outre les économies d’énergie réalisées et l’impact écologique positif de cette mesure, ce sont également de nombreuses créations d’emplois qui sont à la clé au travers de la mobilisation d’intervenants différents (bureau d’étude, artisans, etc.) sur ce créneau de l’efficacité énergétique.

* EBS : créé en 2014 et fondé par un jeune entrepreneur de 25 ans, le groupe EBS est une éco-entreprise créatrice d’économies d’énergie regroupant deux entités : EBS énergie et EBS Isolation.

Plus d’informations : www.ebs-isolation.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...