Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Avis d’expert] Rénovation énergétique : les enjeux d'un marché en pleine mutation

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Edouard Barthès, président et fondateur d’EBS*

Depuis 10 ans, de nombreuses mesures prises par l’Etat et les collectivités se succèdent pour inciter les français à réaliser des travaux de rénovation : du crédit d’impôt, l’une des premières mesures grand public, aux fameux CEE (Certificats d’Economie d’Energie), en passant par la réduction à 5,5% des taux de TVA pour la rénovation énergétique… Toutes visent à encourager les consommateurs à opérer des travaux de rénovation dans leur habitat, en limitant largement l’investissement financier de leur part.

La dernière mesure en date, l’une des plus importantes sur le marché de la rénovation, concerne le dispositif de précarité énergétique, entré en vigueur le 1er janvier dernier. En permettant à de nombreux foyers en situation de précarité énergétique de faire des travaux de rénovation de leur habitat, elle a pour finalité de générer des économies d’énergie sur l’ensemble du territoire français et s’inscrit dans la politique de long terme de réduction des gaz à effets de serres engagée par la France.

Par rapport aux précédentes mesures, ce dispositif a considérablement augmenté l’avantage de réaliser des travaux de rénovation, puisqu’il est désormais possible pour les consommateurs de bénéficier de ces travaux sans rien débourser.

Le principe : les travaux des ménages éligibles à ce dispositif peuvent être financés jusqu’à 100% par des fonds privés. Concrètement, cela apporte un véritable rôle incitatif et accélère la prise de décision des consommateurs de se lancer dans des travaux visant à générer des économies d’énergie. Entre 4 et 5 millions de ménages français en situation de précarité énergétique vont pouvoir en bénéficier. Les premières mesures avaient un impact positif mais aujourd’hui, ce dispositif va permettre d’injecter des millions dans la rénovation des bâtiments uniquement via des fonds privés, et non publics.

Le cadre réglementaire régule et élève l’ensemble du marché en imposant un cadre strict aux prestataires - artisans certifiés et agréés utilisant des matériaux de qualité - afin d’optimiser la réalisation du chantier.

Cette mesure d’envergure s’insère dans un dispositif global dont la finalité ultime est de réduire la consommation globale d’énergie sur le territoire français. En permettant à la France d’être moins dépendante énergétiquement et de consommer moins, le dispositif de précarité énergétique favorise une meilleure gestion du marché de l’énergie. Outre les économies d’énergie réalisées et l’impact écologique positif de cette mesure, ce sont également de nombreuses créations d’emplois qui sont à la clé au travers de la mobilisation d’intervenants différents (bureau d’étude, artisans, etc.) sur ce créneau de l’efficacité énergétique.

* EBS : créé en 2014 et fondé par un jeune entrepreneur de 25 ans, le groupe EBS est une éco-entreprise créatrice d’économies d’énergie regroupant deux entités : EBS énergie et EBS Isolation.

Plus d’informations : www.ebs-isolation.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...