Connexion
/ Inscription
Mon espace

Comment habiterons-nous demain ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le 112e Congrès des notaires de France, qui se tiendra du 5 au 8 juin 2016 à Nantes, porte sur la propriété immobilière : entre liberté et contraintes. Toutes les questions juridiques techniques liées à la propriété immobilière sont le reflet des relations quotidiennes des notaires avec leurs clients.

1/ Le rapport à la propriété évolue et se transforme car la structure familiale bouge et le logement avec : les familles monoparentales, familles recomposées, familles à géométrie variable. A chaque étape ou transformation, l'individu  cherche un logement adapté à son besoin.

2/ Le rapport à la propriété évolue et se transforme en raison de la mobilité : mobilité générationnelle, mobilité professionnelle, pourquoi se fixer ici et aujourd'hui en étant propriétaire s'il faut bouger demain ? 

3/ Le rapport à la propriété évolue et se transforme enfin par la contrainte du coût. Devenir propriétaire en milieu urbain est de plus en plus cher car la demande toujours plus forte et le foncier de plus en plus rare. 

Ces trois facteurs que sont la famille, la mobilité et le coût, conduisent à poser ces questions : 
- Comment habiterons-nous dans 20 ans ?
- Le rapport à la propriété ne pourrait-il pas devenir temporaire et donc moins cher ? On ne serait alors propriétaire que pour 20 ou 30 ans ?
- Le droit de propriété sera-t-il de plus en plus collectif par opposition à l'habitat individuel ? Ce qui nécessitera de répondre aux besoins croissants de logements en milieu urbain.
- Enfin, le droit de propriété sera-t-il plus solidaire pour partager avec d'autres ce que nous ne pouvons pas nous offrir individuellement : un espace jardin, un espace pour le sport ou d'autres services en commun ?
- Mais au fond, c'est l'individu qui reste au centre de la réflexion et l'âge avançant, il se recentre vers un besoin de protection et de transmission. Retrouvant l'envie d'une propriété plus individuelle et d'une propriété transmissible à ses héritiers.

Programme officiel du Congrès :
http://publicgiwa.congresdesnotaires.net/DocumentsPdf/ProgrammeOfficiel.pdf

S’inscrire pour y participer :
http://www.congresdesnotaires.fr/fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...