Connexion
/ Inscription
Mon espace

La filière forêt-bois se félicite de l'adoption du Plan National Forêt Bois

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Ce mardi 8 mars l’ensemble de la filière forêt-bois s’est réuni dans le cadre du Conseil national supérieur de la forêt et du bois. Présidé par le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, les professionnels de la filière ont adopté le Plan national forêt-bois, qui donne les grandes orientations de la politique forestière pour les dix prochaines années.

La filière forêt-bois est en ordre de marche et adopte le Plan national, qui donne les grandes orientations de la politique pour les 10 ans à venir et qui sera suivi d’un décret ministériel. Le travail commun et l’addition des compétences ont permis de définir les objectifs économiques, environnementaux et sociaux de la filière. « Cette signature prouve l’engagement, le dynamisme et l’énergie qui ont été déployés de manière conjointe pour faire grandir la filière. Nous avons assisté à un véritable dialogue entre toutes les institutions amont-aval» déclare Cyril Le Picard, président de France Bois Forêt.

Ce Plan national intervient dans le prolongement de la loi d’Avenir de 2014. Il vise à développer les synergies entre la forêt et l’industrie notamment en adaptant les sylvicultures pour mieux répondre aux besoins des marchés. En effet, bien que 70% des surfaces forestières françaises soient peuplées de feuillus, seulement un tiers de la récolte commercialisée de bois d’œuvre et d’industrie se trouve être du bois de feuillus. « Le renouvellement des peuplements doit désormais prendre en compte les éléments structurels d’évolution des marchés. Nous continuons de progresser avec l’ensemble de la filière pour fournir aux industries les quantités et qualités des essences que le marché national demande » détaille Cyril Le Picard.

Le PNFB clarifie ses relations avec le Contrat de filière CSF BOIS et favorise l’organisation de la filière. « Ce contrat de filière peut être élargi à des actions de ce nouveau Plan national qui soutient la gestion durable de la forêt. Ce Plan est décliné en programmes régionaux, en soutien avec les interprofessions locales. L’ensemble de ces actions transversales stimuleront le renouveau industriel de la filière.» déclare Luc Charmasson, président de France Bois Industries Entreprises qui ajoute « Ainsi après une phase de construction séparant les questions amont et aval, le Plan ouvre la voie d’une convergence opérationnelle entre sa propre mise en œuvre et le contrat de filière.»

La filière forêt bois, déjà génératrice d’environ 440 000 emplois directs et indirects compte, au cours des prochaines décennies, participer à la création de nouveaux emplois de qualité et de valeur, ancrés dans le territoire français.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...