Connexion
/ Inscription
Mon espace

Entreprenariat en France : le nouveau souffle de la génération Y

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

 L’étude* « L’essence de l’entrepreneur » réalisée dans 8 pays par HSBC Private Bank, révèle comment les entrepreneurs de la génération Y réussissent dans les affaires en privilégiant leurs valeurs plutôt que le profit.

- Le CA des entreprises dirigées par la génération Y est presque 3 fois supérieur (141%) à celui des entreprises dirigées par des entrepreneurs plus âgés, soit 11,5 millions USD contre 4,8 millions USD.

- 69% des entrepreneurs de moins de 35 ans déclarent que le fait d’avoir un impact économique positifa été un facteur décisif pour créer leur entreprise, et 59% déclarent qu’ils ont aussi souhaité impacter positivement leur communauté.

- Ils accordent une grande importance à l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, 1 sur 8 déclare que cela représente pour eux leur plus grande réussite.

- 47% des entrepreneurs de cette génération sont des femmes, pour seulement 26% parmi les plus de 55 ans

- 63% de la génération Y vient du Moyen-Orient, 44% de Chine continentale et 44% de Hong Kong.

- Ces entreprises de la jeune génération emploient plus de 2 fois plus de salariés que celles de leurs homologues de plus de 35 ans (123 contre 58).

- Parmi les jeunes entrepreneurs les plus aisés, 89% ont activement participé à des actions philanthropiques au cours de l’année dernière

Commentant cette étude, François Essertel, Directeur de HSBC Private Bank France a notamment déclaré : « La nouvelle génération d’entrepreneurs révolutionne la nature de l’entreprenariat. […] Ces entrepreneurs créent des entreprises plus grandes et génèrent davantage d’emplois. Leur motivation est tant d’avoir une influence sur le monde que d’augmenter leur patrimoine personnel. […] Nous constatons enfin qu’ils sont en train de faire évoluer la diversité et, pour la première fois en France, je note que l’on atteint la parité homme/femme à la tête des entreprises !  es entrepreneurs de la génération Y ont une approche très pragmatique de l’entreprise, et l’industrie de la gestion de patrimoine devra, à ce titre, évoluer pour adopter un état d’esprit plus entrepreneurial, et s’adapter pour répondre aussi bien à leurs besoins professionnels que personnels. »

Des dons stratégiques
La frontière de plus en plus ténue entre les objectifs sociaux les objectifs professionnels s’étend aux activités philanthropiques. 79% des entrepreneurs de moins de 35 ans sont activement impliquée dans les activités philanthropiques et ce nombre monte à 89% pour les plus prospères d’entre eux, soit un chiffre bien supérieur à celui des autres tranches d’âge.
En outre, 50% d’entre eux déclarent que leurs dons sont motivés par une stratégie claire et 44% indiquent que ces dons reflètent des valeurs sociales et culturelles, plutôt que des valeurs personnelles.

Une nouvelle génération programmée et déterminée
67% des entrepreneurs de moins de 35 ans viennent d’une famille de chefs d’entreprise, ce qui démontre l’importance de la transmission de l’esprit d’entrepreneuriat. Cette proportion atteint 80% parmi les entrepreneurs qui réussissent le mieux, mais aussi, la plupart de ces jeunes entrepreneurs choisit plutôt de créer son entreprise plutôt que d’intégrer l’entreprise familiale (avec un taux record de 92% de créateurs en France).
Le rapport montre comment cet héritage peut susciter l’esprit d’entreprise à un âge plus précoce. En ce qui concerne l’âge où ils ont commencé à se considérer comme des entrepreneurs, 44% venant d’un milieu d’entrepreneurs mentionnent leur enfance (et l’éducation reçue) ou disent qu’ils se sont toujours vus comme tels, contre 33% pour ceux qui ne viennent pas de ce milieu.

 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...