Connexion
/ Inscription
Mon espace

Junker en lead contre le sida : que feront Hollande et consorts ?

ABONNÉS

La Commission européenne vient d’annoncer une augmentation de 27% de sa contribution financière au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Coalition PLUS, réseau international d’associations de lutte contre le sida, salue cet engagement pour l'éradication des pandémies les plus meurtrières dans le monde et appelle la France à en faire de même.

La Commission européenne précise qu’elle s’engage à verser, pour la période 2017-2019, 470 millions d’euros au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, soit une hausse de 100 millions d’euros de son engagement précédent.

A l’échelle internationale, le Fonds mondial est le principal financeur de programmes de traitement et de prévention pour les personnes vivant avec le VIH dans les pays pauvres. Depuis sa création en 2002, il a permis de sauver 17 millions de vies. Dans le second trimestre 2016, il réunira l’ensemble de ses pays donateurs afin qu’ils renouvellent leur contribution financière pour les trois prochaines années. 

Et la France ?

Selon les déclarations du président Hollande, la France n’envisage pas d’augmenter sa contribution financière au Fonds mondial. Ce qui risque de lui faire perdre sa place historique de premier donateur européen au profit du Royaume-Uni. 

Pourtant, selon l’ONU, mettre fin à l'épidémie du sida d’ici 2030 est possible si les financements mondiaux augmentent d’au moins 8 milliards par an. Cela doit permettre à toutes les personnes infectées de bénéficier d’un traitement. Aujourd’hui, les traitements non seulement gardent les malades en vie mais bloquent aussi la transmission du virus. 

« La fin de l’épidémie est à portée de main. Mais elle ne se fera pas toute seule. Il est de la responsabilité de chacun d’augmenter ses efforts. Jean-Claude Juncker l’a fait : nous n’en attendons pas moins de François Hollande et des autres dirigeants européens », souligne Hakima Himmich, présidente de Coalition PLUS.

La France doit suivre l'exemple de la Commission européenne qui a compris qu'en investissant davantage aujourd'hui, l'épidémie coûtera moins demain.

Le sida continue de tuer 100 000 personnes et d’en infecter 150 000 par mois. L’ONU nous a prévenus : si les ressources financières n’augmentent pas, l’épidémie va de nouveau exploser. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas !


 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...