Connexion
/ Inscription
Mon espace

Baromètre emploi : janvier 2016 vs 2015. Moins de cadres et plus d'ouvriers en 1 an

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Forte augmentation des candidats ayant un niveau inférieur au BAC : de 15% à 22%. Encore moins de cadres et plus de techniciens et d'ouvriers en 1 an. 3 régions concentrent plus de 60% du volume d'offres d'emploi en France. L'Île-de-France, la région Rhône-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Qapa.fr, site d'emploi basé sur le "matching", communique les résultats du baromètre mensuel de l'emploi avec un comparatif entre les données de janvier 2015 et janvier 2016. 

Beaucoup plus de candidats sans le BAC

La plus importante différence entre janvier 2015 et 2016 concerne les niveaux d'études inférieurs au BAC. Ils étaient 15% de candidats en janvier 2015 à avoir un niveau inférieur au BAC mais sont en janvier 2016 plus de 22% ! Cette baisse est également visible pour les niveaux Bac+5 et 4 qui chutent respectivement de 21% en janvier 2015 à 16% en janvier 2016 et 9% en janvier 2015 à 6% en 2016. 

Une des conséquences de cette baisse de niveau est celle du nombre de cadres supérieurs parmi les candidats à rechercher activement un emploi. En janvier 2015 ils étaient 12% contre 10% en janvier 2016. Même constat pour les cadres (29% en 2015 contre 27% en 2016). En revanche, les profils de techniciens et d'ouvriers augmentent et passent de 15% en janvier 2015 à 18% en 2016 et de 25% en 2015 à 28% en 2016. Cette évolution s'explique principalement par le fait que les cadres préfèrent rester dans leurs emplois actuels plutôt que de se risquer dans un nouvel emploi avec la période d'essai.

Au niveau géographique les tendances restent identiques entre janvier 2015 et janvier 2016 avec une très forte concentration des demandeurs d'emploi en Ile-de-France et en région PACA. 

Les régions qui proposent le plus d'offres d'emploi

Les 3 plus gros bassins d'emploi restent les même qu'en 2015 : la région Île-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Logiquement, ces 3 régions représentent plus de 60% du volume d'offres d'emploi sur l'ensemble du territoire.

Cela s'explique principalement par la densité de la population, l'attractivité de ces zones géographiques, la forte concentration des entreprises et notamment des sièges sociaux des grands groupes.

Baisse des CDI en 2016

Au mois de janvier 2016, la majorité des offres d'emploi disponibles sur Qapa concerne des CDI (contrats à durée indéterminée) à 48%. On constate toutefois une diminution des CDI au profit des contrats à durée déterminée (intérim et CDD) ainsi que des contrats saisonniers.

De leur côté, les demandeurs d'emploi suivent les tendances puisque la plus grosse partie est à la recherche de CDI mais leur nombre baisse par rapport à 2015 au profit des contrats à durée déterminée comme les CDD ou les mission d'intérim.

https://www.qapa.fr/

 

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...