Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’immobilier de luxe parisien ne répond pas à la demande internationale

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Logements trop petits, insuffisamment équipés en technologie et en services : les produits haut de gamme  en vente dans la capitale française ne répondent pas aux besoins de la nouvelle clientèle des millionnaires qui font le marché du luxe international. Et pourtant, Paris a tous les atouts pour entrer dans cette compétition.

Selon l’étude publiée par Ikory, spécialiste de l’immobilier résidentiel, si les prix se sont considérablement enchéris ces dernières années, cela ne fait pas de l’immobilier de la capitale un immense marché du luxe. Les niveaux élevés au m² cachent une offre largement dominée par les petites surfaces, contrairement à New York ou Londres. Et la stagnation du marché parisien depuis la crise est à comparer au spectaculaire rebond de ses concurrents. De plus, la présence active d’acheteurs étrangers, qui est l’apanage d’un immobilier d’exception, est encore ténue :
- 8% des transactions sont le fait d’étrangers à Paris,
- contre 15% à New York,
- et même 51% dans le centre de Londres,
- cette proportion descend à 3%, si l’on compte les étrangers qui ne résident pas en France

Enfin, dernier constat, les transactions de plus de 2,5 M€ sont peu nombreuses : seules 288 ventes ont été  ainsi recensées cette année, à comparer aux 32 200 transactions que représentait le marché parisien dans son ensemble. Des chiffres donc très faibles et qui posent la question du poids réel du marché haut de gamme parisien.
Pourtant, Paris devrait pouvoir gagner sa qualification de capitale du luxe immobilier. Le Globe abrite aujourd’hui près de 15 millions de millionnaires (High Networth Individuals), un chiffre en constante et forte progression.

Quelle que soit leur nationalité d’origine, ces millionnaires sont sensibles à certaines caractéristiques liées à l’objet immobilier :
- une adresse, bien sûr ;
- un immeuble ou un intérieur portant la griffe d’un grand architecte ou d’un décorateur, un certain art de vivre ;
- des équipements technologiques de pointe ;
- une offre de services.
Autant d’atouts qui vont le faire entrer dans le club de l’immobilier de luxe. La plupart des grandes villes-monde l’ont bien compris.

Fort de ce constat, Ikory a lancé des opérations phares en y apportant des concepts marketings novateurs :  par exemple, la restructuration d’un immeuble retransformé en hôtel particulier sur le parc Monceau ; la rénovation d’un appartement situé dans un immeuble classé des années trente, sur le bois de Boulogne à Neuilly sur Seine… Plus de détails, via : http://galivel.com/media/files/residentiel_haut_de_gamme_parisien_vok.pdf 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation