Connexion
/ Inscription
Mon espace

Lancement du 1er Index Standardisé de Due Diligence pour les opérations M&A

A la une - La Bulle des Entrepreneurs
ABONNÉS

Dans le cadre d’une enquête menée par Drooms* auprès de clients et de professionnels des M&A sur l’utilité de la création d’un Index comme facteur de succès lors des transactions, la conclusion est sans appel : 78% estiment qu'il y a une vraie place à prendre dans la normalisation des transactions M&A.

La première raison du manque d’efficacité des Due Diligence est directement liée à création de cet index dans les dataroom virtuelles : près de 50% des répondants spécifient mettre en place une nouvelle structure pour chaque transaction. Pour autant, le contenu et la structure de l’Index diffèrent très peu d’une transaction à une autre. Le gain de temps que pourrait représenter un Index standard est ainsi mis en avant par 74% des répondants.

Dans les réponses formulées, l’Index idéal doit également s’adapter à chaque entreprise et à chaque secteur. Dans le détail, celui-ci doit contenir tous les points importants lors de l’examen d’une transaction :
- de l’entreprise : structure de l’entreprise, produits, ventes, IT,… ;
- des questions juridiques : contrats, statuts,… ;
- des aspects financiers : état financier de l’entreprise, actifs, taxes,… ;  
- des données plus propres au personnel de l’entreprise : contrats, plans de bonus,…

Grâce à un Index standardisé, le risque de documents manquants dans la dataroom se voit diminué, un avantage supplémentaire pointé par 64% des répondants. Adaptable, modulable en fonction de chaque entreprise et chaque spécificité du projet, l’Index Standardisé mis en place par Drooms contient un récapitulatif des documents et informations nécessaires pour une Due Diligence

Enfin, une Due Diligence réalisée minutieusement est une garantie pour le Conseil d‘Administration : que l’on se place du côté de l’acheteur ou du vendeur, l’évaluation approfondie des risques dans le cadre d’une transaction est clé pour chacune des parties prenantes. Cette étape permet en effet au vendeur par exemple de soulever une recherche vaine, visant à rompre les négociations en vue d’une valorisation du montant de la transaction. L’acheteur évite quant à lui une mauvaise opération et la Due Diligence peut lui permettre de faire diminuer le montant de la transaction grâce à l’aide d’un Dealbreaker.

L’évaluation des risques sert également de garantie juridique au Conseil d’Administration, sur la base des éléments convenus dans l’opération de transaction. Une dataroom intégrant un dispositif de Q&A fournit un reporting complet des questions et réponses posées tout au long de la Due Diligence. Grâce à ces outils de contrôle, tous les processus restent traçables, et ce même lorsque la transaction a eu lieu. Drooms

*Drooms, premier fournisseur et spécialiste européen de la dataroom électronique, est représenté dans les principaux centres financiers européens. La dataroom virtuelle Drooms est un outil utilisé par plus de 20 000 entreprises dans le monde et qui a notamment géré plus de 3 000 transactions d’une valeur totale de 200 Mds€.

http://www.drooms.com/fr


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation