Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché des bureaux nantais en hausse de 27% en 2015

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Avec un volume placé de 111 200 m² versus 87 800 m² en 2014, le marché des bureaux de la métropole nantaise enregistre en 2015 une hausse de 27% soit un volume supérieur à la moyenne décennale de 98 600 m².
« Cette hausse s’explique surtout par la forte augmentation des comptes propres qui totalisent 29 900 m² alors qu’en 2014 ils ne représentaient que 7 400 m² environ. On constate que 60% des transactions sont réalisées en périphérie et à hauteur de 54% dans le neuf. Ceci est un indicateur d’une économie qui résiste bien malgré le contexte actuel », souligne Christine Serra, Directrice Régionale Centre-Ouest de BNP Paribas Real Estate Transaction.

Quelques exemples d’opérations en compte propres enregistrées en 2015 par BNP Paribas Real Estate :
- RTE : extension de 11 100 m² sur son site de La Chapelle sur Erdre,
- Eurofins : extension de 6 000 m² sur son site de Saint-Herblain,
- Mediacampus 5 800 m² sur l’île de Nantes,
- un centre d’affaires de 3 200 m² sur St Herblain,
- un clé en main locatif avec AIA à Chantenay pour 2 700 m².

Le second semestre a été très actif sur le segment des transactions supérieures à 1 000 m² avec 12 opérations. Sur l’ensemble de l’année 2015, le volume global représente 19 opérations pour 29 000 m² hors comptes propres.

Les deux secteurs les plus recherchés sont toujours le centre-ville avec 40% des transactions et l’ouest de l’agglomération avec 29%. Le secteur nord de Nantes représente cette année plus de 22 000 m² compte tenu des deux comptes propres réalisés (RTE et Eurofins).

Le stock de l’offre disponible à un an reste quasiment stable depuis 3 ans. L’offre neuve à venir se maintient au même niveau et se situe principalement sur les deux secteurs les plus dynamiques :
- le centre-ville enregistre 27% de l’offre immédiatement disponible et 29% de l'offre à un an
- l'ouest de l'agglomération représentant 33% de l'offre immédiatement disponible et 35% de l'offre à un an.

La valeur moyenne à Nantes (centre-ville et périphérie / neuf et seconde main confondus) est de 141 € en 2015, contre 134 € en 2014.

Perspectives 2016
« En 2015, Nantes a montré sa capacité à revenir dans le club très fermé des métropoles ayant un marché tertiaire de plus de 100 000 m² de bureaux. Compte tenu de cette dynamique et des contacts en cours qui devront se réaliser sur 2016, nous sommes confiants pour 2016 qui devrait être dans la même veine que 2015. Nantes montre qu’elle maintient bien sa position forte sur la façade atlantique », conclut Christine Serra.

www.realestate.bnpparibas.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation