Connexion
/ Inscription
Mon espace

Copropriété : les locataires seront informés des décisions prises en AG

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Sylvain Elkouby dirigeant-fondateur de www.syndicexperts.com

Les décisions prises en assemblée générale de copropriété n’étaient, jusqu’à présent, diffusées qu’aux seuls copropriétaires. Désormais, certaines d’entre elles, touchant à la vie de l’immeuble, doivent être portées à la connaissance de tous les occupants, et donc aussi des locataires.
C’est au syndic de la copropriété qu’il revient de procéder à la diffusion de l’information. Cette nouvelle obligation, issue de la loi ALUR du 24 mars 2014 et précisée par un décret du 15 décembre 2015, s’applique aux AG convoquées à partir du 1er avril 2016.


Quelle information ? Comment la diffuser ?

Dans un délai de 3 mois suivant l’AG, le syndic est tenu d’assurer « l'information des occupants de l’immeuble des décisions prises par ladite assemblée susceptibles d’avoir des conséquences sur les conditions d'occupation de l’immeuble et sur les charges des occupants ».

Travaux, interventions d’entreprises. Les travaux sont directement concernés puisque le texte vise expressément les « décisions relatives à la maintenance et à l’entretien de l’immeuble, aux travaux de toute nature et aux actes techniques concourant à la préparation de ces travaux tels que les diagnostics, les audits, les études techniques ». S’y ajoutent les décisions relatives à « la présence du personnel ou des prestataires ». Exemple. L’AG décide du ravalement de la façade de l’immeuble. Le syndic doit informer les occupants de la date d'installation des échafaudages et du début effectif des opérations, des modalités d’intervention des entreprises (en indiquant les implications ou les contraintes pour les occupants) et du calendrier prévisionnel des travaux.

Affichage, courrier. Concernant les modalités pratiques d'information, le décret prévoit l’affichage d’un document pendant 1 mois à l’emplacement prévu à cet effet, s’il en existe un. A défaut, un courrier peut être envoyé ou déposé dans les boîtes aux lettres.


Vers une place nouvelle pour les locataires ?

L’obligation d’informer tous les copropriétaires sur les décisions de l’AG existe toujours. Le syndic reste tenu d’adresser à chacun le procès-verbal de l’AG, en recommandé pour les copropriétaires qui étaient absents à l’AG ou qui ont voté contre une résolution.

De l’information… Mais cette nouvelle obligation d’information à l’égard de tous les occupants est une évolution importante dans l’esprit de la loi de loi du 9 juillet 1965 relative au statut de la copropriété. A côté des copropriétaires et du syndic, les locataires se voient désormais reconnaitre une place. Certes, ils ne sont pas associés à la prise de décisions mais ils ne sont plus tenus dans l’indifférence des conséquences des décisions.

…à l’implication ? À terme, le décret peut contribuer à des changements dans la vie de l’immeuble. Jusqu’à présent, les locataires n’ont guère eu la possibilité de s'exprimer, de s’impliquer plus activement. Une évolution pourrait s’amorcer pour qu’ils soient plus concernés, par exemple pour l’entretien des parties communes et la gestion des services communs, voire la prévention des incivilités. Il se peut qu’une place nouvelle soit donnée aux locataires dans la vie de la copropriété.

http://www.syndicexperts.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...