Connexion
/ Inscription
Mon espace

Copropriété : les locataires seront informés des décisions prises en AG

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Sylvain Elkouby dirigeant-fondateur de www.syndicexperts.com

Les décisions prises en assemblée générale de copropriété n’étaient, jusqu’à présent, diffusées qu’aux seuls copropriétaires. Désormais, certaines d’entre elles, touchant à la vie de l’immeuble, doivent être portées à la connaissance de tous les occupants, et donc aussi des locataires.
C’est au syndic de la copropriété qu’il revient de procéder à la diffusion de l’information. Cette nouvelle obligation, issue de la loi ALUR du 24 mars 2014 et précisée par un décret du 15 décembre 2015, s’applique aux AG convoquées à partir du 1er avril 2016.


Quelle information ? Comment la diffuser ?

Dans un délai de 3 mois suivant l’AG, le syndic est tenu d’assurer « l'information des occupants de l’immeuble des décisions prises par ladite assemblée susceptibles d’avoir des conséquences sur les conditions d'occupation de l’immeuble et sur les charges des occupants ».

Travaux, interventions d’entreprises. Les travaux sont directement concernés puisque le texte vise expressément les « décisions relatives à la maintenance et à l’entretien de l’immeuble, aux travaux de toute nature et aux actes techniques concourant à la préparation de ces travaux tels que les diagnostics, les audits, les études techniques ». S’y ajoutent les décisions relatives à « la présence du personnel ou des prestataires ». Exemple. L’AG décide du ravalement de la façade de l’immeuble. Le syndic doit informer les occupants de la date d'installation des échafaudages et du début effectif des opérations, des modalités d’intervention des entreprises (en indiquant les implications ou les contraintes pour les occupants) et du calendrier prévisionnel des travaux.

Affichage, courrier. Concernant les modalités pratiques d'information, le décret prévoit l’affichage d’un document pendant 1 mois à l’emplacement prévu à cet effet, s’il en existe un. A défaut, un courrier peut être envoyé ou déposé dans les boîtes aux lettres.


Vers une place nouvelle pour les locataires ?

L’obligation d’informer tous les copropriétaires sur les décisions de l’AG existe toujours. Le syndic reste tenu d’adresser à chacun le procès-verbal de l’AG, en recommandé pour les copropriétaires qui étaient absents à l’AG ou qui ont voté contre une résolution.

De l’information… Mais cette nouvelle obligation d’information à l’égard de tous les occupants est une évolution importante dans l’esprit de la loi de loi du 9 juillet 1965 relative au statut de la copropriété. A côté des copropriétaires et du syndic, les locataires se voient désormais reconnaitre une place. Certes, ils ne sont pas associés à la prise de décisions mais ils ne sont plus tenus dans l’indifférence des conséquences des décisions.

…à l’implication ? À terme, le décret peut contribuer à des changements dans la vie de l’immeuble. Jusqu’à présent, les locataires n’ont guère eu la possibilité de s'exprimer, de s’impliquer plus activement. Une évolution pourrait s’amorcer pour qu’ils soient plus concernés, par exemple pour l’entretien des parties communes et la gestion des services communs, voire la prévention des incivilités. Il se peut qu’une place nouvelle soit donnée aux locataires dans la vie de la copropriété.

http://www.syndicexperts.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...