Connexion
/ Inscription
Mon espace

Réunion Club amLeague du 20 janvier 2016

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

amLeague a rassemblé comme à l’accoutumée les sociétés de gestion membres ainsi que les grands investisseurs qui soutiennent son action, dans les locaux de BNP Paribas Investment Partners. Les participants ont été accueillis par Denis Panel, Directeur général de THEAM, Groupe BNP Paribas.


Philippe Desfossés, Directeur ERAFP, a, au cours de son exposé Finance et Transition énergétique, rappelé la démarche de l’ERAFP depuis plusieurs années. Il a commenté la création de l’observatoire de la gestion ‘bas carbone’ que constitue le mandat amLeague Global Low Carbon. Il a souligné comme les investisseurs, qu’il souhaite voir nombreux à s’associer à cette initiative, pourront utiliser cet observatoire de façon personnalisée, en fonction du positionnement propre à chacun au sein du triangle performance / risque / empreinte carbone. Benoît Magnier, CEO Cedrus AM, avait préalablement présenté les grandes lignes de ce projet.


Lors de la table-ronde « Gestion active et Création de Valeur » animée par Jean-François Tardiveau, rédacteur en chef NEWSManagers, Vincent Zeller, Directeur amLeague, a révélé les premiers résultats d’une étude amLeague à paraître prochainement, sur la création de valeur observée sur les gérants actions européennes participantes du mandat actions européennes. : « Oui, la gestion active crée clairement de la valeur, notamment dans les phases de baisse des marchés ». Jeff Taylor, Responsable Actions européennes chez Invesco Perpetual, a souligné la capacité d’une gestion fondamentale à intégrer rapidement les nouvelles logiques ou paradigmes de marché ; alors que Bruno Poulin, Président d’Ossiam, a pu souligner les vertus des modèles de gestion systématique. Olivier Rousseau, membre du directoire du Fonds de Réserve des Retraites, fort de l’expérience et du recul dont dispose cette institution, a pu évoquer avec beaucoup de pragmatisme sur quels types de marchés et de styles les différentes familles de gestion lui paraissent les plus appropriées.

Antoine Briant, C.E.O. d’amLeague, a ensuite commenté les performances des indices publics amLeague et démontré que la sélection de gestions actives, par des processus simples et totalement mécaniques, permet à l’investisseur de s’approprier une couche supplémentaire de valeur. :

  • l’indice amLeague_HERO Europe, qui privilégie les comptes présentant une grande récurrence dans leur surperformance par rapport au STOXX EUROPE 600, affiche une surperformance de 10 points sur l’année 2015.
  • l’indice amLeague_Smooth Alpha Euro, qui sélectionne les portefeuilles présentant les meilleurs alphas (avec une contrainte adjacente de tracking-error), a quant à lui apporté une surperformance de 4 points par rapport à l’EURO STOXX
  • l’indice amLeague_Low Beta Europe, très résilient dans les phases de baisse du marché, surperforme le STOXX EUROPE 600 de 1.7% alors que le marché a été haussier en 2015. 

Enfin, après un « best of » des vidéos « Regards d’Institutionnels » tournées par NEWSManagers au cours de l’année 2015, la réunion-club s’est conclue par la 4ème édition des prix amLeague / NEWSManagers de la meilleure combinaison performance/risque sur les mandats actions Euro, actions Europe, actions Europe SRI, actions Global et Multi Asset Class. Cette distinction a permis de reconnaître les meilleurs gérants 2015 en termes de ratio de Black-Treynor (alpha/beta).


Après avoir partagé avec l’assistance certains principes qui prévalent à la Caisse des Navigants en termes de filtrage des gestionnaires, Etienne Stofer, Directeur CRPN, a souligné comme 2015 avait été une année très positive pour la gestion active, tout en mettant en garde contre l’idée de la récurrence d’un tel phénomène dans des proportions aussi avantageuses. Il a ensuite présidé la traditionnelle cérémonie de remise de leurs prix aux lauréats.

https://www.am-league.com/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation