Connexion
/ Inscription
Mon espace

Entretien d’embauche : éviter les situations embarrassantes

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Nervosité ou manque de préparation, le faux pas en entretien d’embauche n’est jamais loin : du gênant morceau de salade coincé entre les dents au plus ennuyeux oubli du nom du recruteur, il existe des moyens d’éviter les impairs pour s’assurer d’obtenir le poste convoité.

OfficeTeam, entreprise de Robert Half, livre ses principales recommandations pour faire bonne impression lors des entretiens d’embauche.


Être honnête

La règle est simple : ne pas trop enjoliver ses compétences ou pire, mentir que ce soit dans son CV, dans sa lettre de motivation ou pendant l’entretien d’embauche. Même si ces mensonges passent inaperçus au départ, il est fort probable que le candidat soit finalement percé à jour et la gêne et autres conséquences directement au rendez-vous avec lui!


Se documenter

Avant de rédiger une lettre de motivation et de se présenter à l’entretien embauche, il est essentiel de rassembler un maximum d’informations sur son potentiel futur employeur. Pour cela, il est recommandé de lire les rubriques « à propos » et « actualités » du site Web de l’entreprise, de consulter les messages publiés sur les réseaux sociaux et de rechercher ce qui se dit sur elle dans la presse. Un candidat renseigné est plus confiant pour répondre aux questions du recruteur et pour l’interroger pertinemment en retour pendant l’entretien.


S’entraîner

Se préparer minutieusement à l’entretien est une obligation, d’autant plus si le candidat est un jeune diplômé ou s’il n’a pas travaillé depuis un certain temps. Pour cela, plusieurs astuces sont possibles comme : répéter devant un miroir ou s’enregistrer sur son smartphone, voire prendre part à des jeux de rôle avec ses amis ou des proches dont l’avis objectif et les conseils avisés peuvent être très utiles.


Choisir une tenue appropriée et soigner sa présentation

La première impression est primordiale : les responsables du recrutement se font vite une idée du candidat selon son apparence, de la coiffure aux chaussures. La tenue doit refléter également le type de poste recherché. Une certaine sobriété est de mise pour les métiers liés à l’assistanat ou à la finance quand le recruteur est plus ouvert à une tenue moins formelle pour des postes plus créatifs. Dans tous les cas et sans certitude, il est plus sage d’opter pour une tenue classique.


Anticiper

Il est nécessaire de préparer tout ce dont on a besoin le soir ou le matin précédent l’entretien : s’assurer de bien connaître l’adresse et l’itinéraire et prévoir une marge de sécurité. L’idéal est d’arriver une dizaine de minutes en avance. Mais attention, si arriver en retard est mal vu, être trop en avance peut passer pour de l’excès de zèle. Si c’est le cas, il vaut mieux aller faire un tour plutôt que d’attendre trop longtemps à l’accueil de l’entreprise.


Être courtois

Une fois entré dans l’entreprise, la règle d’or est de se montrer aimable et respectueux envers tous les salariés croisés dans l’entreprise : des  agents de sécurité à la réceptionniste en passant par les personnes dans l’ascenseur…

www.roberthalf.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...