Connexion
/ Inscription
Mon espace

Barnes à la rencontre de la clientèle chinoise de l’immobilier de prestige

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

L’appétence chinoise pour l’immobilier international

La Chine comptait 4 millions de millionnaires en 2014, soit 1 million de plus que l’année précédente. Dans ce pays où la pierre reste traditionnellement le meilleur des investissements, nombreux sont ceux qui cherchent à placer leur épargne dans l’immobilier… Mais à l’étranger plutôt que chez eux !

Trois raisons à cela :
- D’abord, en Chine, le droit de propriété immobilière est limité à 70 ans.
- Ensuite, le pays a connu une envolée des prix dans le courant des années 2 000 (jusqu’à +40% par an) et la bulle qui s’est formée est en train de se dégonfler depuis 2 ans, malgré les projets en cours dans les grandes ville (Shangaï, Pékin…).
- Enfin, le marché chinois n’offre, pour le moment, pas beaucoup de biens de qualité, semble-t-il.

Une porte entrouverte sur le monde. Depuis l’ouverture de l’économie chinoise vers les pays occidentaux, cette nouvelle clientèle s’est principalement dirigée vers les marchés immobiliers classiques d’immigration : Etats-Unis, Canada, Australie, Londres…

L’internationalisation des investissements reste toutefois soumise aux règles très strictes de sortie de devises : les Chinois ne peuvent pas transférer à l’étranger plus de 50 000 dollars par personne et par an. Dans la pratique, toutefois, il est fréquent que des Chinois créent des sociétés hors de Chine à partir desquelles les fonds peuvent être plus librement déplacés.


En France, des achats ciblés

Avec la baisse de l’euro, les Chinois se sont tournés vers l’Europe et les politiques d’immigration avantageuses mises en place par l’Espagne et le Portugal ont contribué à les attirer. La France, surnommée le « Capital fleurissant », jouit d’une place spécifique faite d’attirance et de retenue.
Sa qualité de vie, l’attrait culturel du pays séduisent de plus en plus de Chinois désireux d’adopter l’art de vivre à la française. Mais ils sont encore un peu frileux vis-à-vis de notre pays : La barrière de la langue, la méconnaissance des marchés immobiliers et, peut-être plus encore, la complexité de la fiscalité française restent des freins puissants pour cette clientèle.

« Mais l’immobilier à Paris est une valeur sure pour les investisseurs chinois. Ils apprécient les biens haut de gamme de type haussmannien, avec une belle vue, pour recevoir des amis ou bien passer quelques jours de vacances », précise Jing Li, Directrice de Barnes Chine.
Des projets de développement d’activité. Les vignobles français ont longtemps été considérés comme les seuls investissements qui intéressaient la clientèle chinoise. Mais, pour des raisons quelque peu nébuleuses, les récentes mesures anti-corruption prise par le gouvernement chinois ont considérablement freiné la consommation de vin français en Chine…


D’autres activités prennent le relais, dans le tourisme et les loisirs

- Au fil de leurs voyages en France, les Chinois découvrent la diversité de ses régions et la multiplicité de ses trésors architecturaux. Les investisseurs s’intéressent particulièrement aux biens de qualité, type châteaux, qu’ils souhaitent réhabiliter pour y développer une activité de tourisme.
- Les Chinois sont également attirés par des loisirs haut de gamme comme le golf, l’équitation, le ski et quelques autres qui leur sont interdits en Chine tels que la chasse, l’aviation privée ou les courses de chevaux… Ils souhaitent pouvoir pratiquer ces activités et recherchent donc des biens qui le permettent : haras, golfs, chalets, pavillons de chasse…

http://www.barnes-international.com/fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...