Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français peu satisfaits de leurs services relation client par téléphone ou chat

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

En partenariat avec Do You Dream Up, l’IFOP a interrogé les Français sur leur vision de la relation client.

79% des interrogés n’arrivent « systématiquement » ou « souvent » pas à joindre les services de relation client qu’après une attente excessive et près de 7 sur 10 ont dû répéter « systématiquement » ou « souvent»  leurs questions à plusieurs interlocuteurs différents. Par ailleurs, 41% sont « systématiquement » ou « souvent » mécontentes des réponses reçues.
En allant un peu plus loin et en incluant les sondés ayant répondu « parfois » aux différentes questions, l’étude montre que 99% des Français ont déjà été confrontés à au moins une  mauvaise expérience lors de contacts avec des services clients par chat ou téléphone.

Les canaux traditionnels encore très plébiscités
L’analyse des canaux utilisés révèle que la prise de contact avec un service client s’effectue à 82% par téléphone, tandis que l’e-mail occupe la seconde position à 77%. Notons que si 4 Français sur 10 ont déjà eu recours à la rubrique « FAQ » disponible sur le site internet de l’entreprise à laquelle ils souhaitent s’adresser, ils ne favorisent pas l’utilisation de ces canaux digitaux, contrairement à leurs voisins européens.
Par exemple, sur une étude effectuée au Royaume-Uni sur un panel identique (UK State of Multichannel Customer Service Report, 2015, par Microsoft), 58% des Britanniques disent utiliser le live chat contre 34% en France et 56% la FAQ contre 42% en France. Enfin  33% des Britanniques ont déjà utilisé les réseaux sociaux pour contacter leurs services de relation client contre 11% des Français.

De nouveaux outils pour une meilleure expérience utilisateur
Le numérique constitue une opportunité pour le développement de nouveaux supports de services client : si l’usage récurrent des forums (3%), et réseaux sociaux (4%, mais 10% parmi les 25-34 ans) semble encore plutôt marginal, l’étude montre qu’une proportion plus significative de Français ont une préférence pour d’autres outils comme les FAQ (17%), et  les messageries instantanées (28%) particulièrement plébiscitées par les jeunes (36% des moins de 35 ans).
De nombreux sites proposent toujours un contenu trop pauvre ou ont une ergonomie à revoir. De fait, moins d’un Français sur deux considère aujourd'hui que l'accès à l'information en self-service est réellement adapté à ses attentes et agréable à utiliser. Ces supports bénéficient néanmoins d’un a priori positif pour 65% des personnes interrogées en raison des gains d’autonomie et pour 57% pour le gain de temps qui leurs sont associés.

Il existe aujourd'hui des outils permettant de manipuler facilement la connaissance à mettre à disposition des internautes sur les sites web afin d'adapter le contenu à leurs attentes. Les FAQ dynamiques ou le chat automatique permettent notamment de jouer un rôle plus actif dans le processus de recueil d'information. Ces outils apparaissent comme une option séduisante pour réduire les sentiments d’attente, d’impuissance et in fine d’agacement exprimés par les personnes interrogées.

www.doyoudreamup.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...