Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le 1er acteur indépendant de l'immobilier neuf arrive sur le marché français

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Theseis* et Leemo** ont signé un partenariat commercial croisé afin d'optimiser leurs offres de services respectives en réunissant leurs expertises complémentaires au service des promoteurs immobiliers et des professionnels de la gestion de patrimoine. Le volume d'activité consolidé de ces deux acteurs, devrait représenter 540 M€ en 2015, soit 3 000 ventes.

Dès le 1er novembre, Leemo proposera à ses partenaires une sélection de programmes neufs, préalablement validés par son comité de sélection et le « Laboratoire de l’Immobilier », dont la commercialisation exclusive aura été négociée en amont par Theseis.

De son côté, Theseis utilisera le moteur de recherche Leemo pour la commercialisation de lots non disponibles sur sa plateforme, permettant de répondre aux besoins spécifiques des clients de ses partenaires animés par ses structures Aktif+, IFB France, Liins et Theseis Partenaires.

Objectif de ce rapprochement : offrir une plus forte capacité de commercialisation aux promoteurs immobiliers partenaires ainsi que des services combinant le meilleur des 2 expertises aux professionnels du conseil : réseaux, CGPI, banques privées, agents et groupements.

* Theseis propose aux professionnels de la gestion de patrimoine une palette complète de prospects www.the-marketplace.fr, de produits immobiliers et mobiliers www.theseis.fr et de services leur permettant de se concentrer sur leur génération d’activité et le suivi de leur clientèle.
** Leemo : le moteur de recherche www.leemo.fr agrège, en temps réel, le plus vaste référentiel transactionnel de programmes immobiliers neufs du marché français (58 000 lots).

Le Laboratoire de l’Immobilier permet aux investisseurs à se constituer un patrimoine immobilier en leur apportant les éléments d’appréciation : qualité de l'emplacement, des prestations et de la conception, prix de vente et loyers de marché pratiqués, demande locative, pression concurrentielle… http://www.labo-immo.org/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...