Connexion
/ Inscription
Mon espace

Halte à la chasse aux bailleurs privés

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Billet d'humeur de Thibault de Saint Vincent, Président de Barnes

La loi sur l'encadrement des loyers a des conséquences catastrophiques : les propriétaires, écœurés par les nouvelles contraintes (perte de la rentabilité et impossibilité de se séparer d'un mauvais locataire notamment), mettent leurs biens en vente pour acquérir à l’étranger ou décident de les louer en saisonnier.
Plusieurs centaines d’appartements ont déjà disparu du marché locatif traditionnel et si rien ne change, vivre à Paris ne sera plus envisageable pour ceux qui n’ont ni les moyens d’acheter ou qui ne remplissent pas les « bons critères » pour accéder à un logement social. C'est-à-dire, l’effet inverse de ce qui est recherché !

Une ville ne vit que si l'on y vit :
- Veut-on faire de Paris une ville musée, livrée aux locations saisonnières des touristes ?
- Souhaite-t-on vider la ville de ses habitants qui pourtant y travaillent, font leurs achats, scolarisent leurs enfants, entretiennent leurs logements ?

Si la ville de Paris lutte contre l’explosion des meublés de tourisme, elle serait plus avisée de faire le ménage chez elle.Le logement social qui ne cesse de se renforcer à Paris, est imposé sans concertation avec les professionnels et les Parisiens, qui découvrent souvent dans les médias que les occupants des beaux logements sociaux sont loin d'être tous nécessiteux. Quant aux plus fortunés, souvent étrangers, la ville lumière n'est que leur pied à terre, le temps d'un court séjour.

En regardant vers Bruxelles, nos dirigeants y découvrent un marché locatif fluide et équilibré, grâce notamment à une exonération fiscale de bon sens accordée aux bailleurs. Mais nos élus ont souvent la vue courte, aveuglée par l’idéologie : comme disait Cécile Duflot,  « la loi sur le logement est une loi clairement de gauche ».

Nous aurions préféré une loi ni de droite, ni de gauche… mais juste efficace.

http://www.barnes-paris.com/fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...