Connexion
/ Inscription
Mon espace

La Direction Financière à Temps Partagé, nouvel atout pour les fonds d’investissement

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

La Direction Financière à Temps Partagé offre l’opportunité de faire entrer dans l’entreprise un manager financier de haut niveau dans des conditions de coût et de durée maîtrisés. C’est un choix gagnant pour le dirigeant qui joue dans les premières années du développement de son entreprise les conditions de son succès futur avec des ressources financières limitées. C’est aussi une solide garantie pour les fonds d’investissement soucieux d’inscrire très tôt leurs participations dans une trajectoire de performance solide.


Budgets et reporting : des bases solides à construire
Dès son entrée dans l’Entreprise, le Directeur Financier à Temps Partagé va pouvoir être mobilisé dans la mise en place des outils de reporting (construction du budget, mise en œuvre des indicateurs de gestion pertinents, structuration du contrôle de gestion…) qui font souvent défaut dans les jeunes entreprises focalisées sur l’opérationnel au quotidien. Cette intervention initiale va permettre de poser des bases solides à la croissance et d’établir un cadre rigoureux d’échange et de suivi au sein des Conseils d’Administration.


Solutions de financement et gestion de trésorerie : un expert aux commandes
Le Directeur Financier à Temps Partagé va également être moteur sur les problématiques de financement et de trésorerie de l’Entreprise. C’est un sujet sensible qui peut déterminer la pérennité de l’Entreprise. Projection et pilotage de la trésorerie, optimisation du besoin en fonds de roulement, recherche de financements bancaires ou institutionnels : sur tous ces sujets l’expérience du Directeur Financier à Temps Partagé permet là encore de faire la différence. Au côté du dirigeant, il bénéficie de son expérience d’accompagnement « multisectorielle » et « multi clients » et partage sa connaissance de l’écosystème financier (banques, crédits d’impôts, recherche de subvention…). Pour le fonds d’investissement, cette prise en main est également fortement sécurisante.


Opérations financières, retournement : la Direction Financière à Temps Partagé toujours au rendez-vous
Enfin, le Directeur Financier à Temps Partagé peut également être mobilisé pour accompagner les opérations financières qui vont jalonner la vie de l‘entreprise : augmentations de capital, cession industrielle, introductions en Bourse… Et là encore l’expérience est un atout clé, notamment pour construire un Business Plan structuré.
Le Directeur Financier à Temps partagé peut également intervenir dans des schémas de retournement. Il a alors la charge aux côtés des fonds d’investissement de trouver les clés pour remettre à flots des sociétés en difficultés.


La Direction Financière à Temps Partagé : une fonction stratégique
La Direction Financière à Temps Partagé dépasse ainsi rapidement le cadre étroit des missions de « reporting ». Il devient une pièce maîtresse dans la mise en œuvre de la stratégie de l’Entreprise. C’est à ce titre que les fonds d’investissement sont de plus en plus nombreux à l’intégrer dans le dispositif d’accompagnement de leurs participations.


Atlays : la confiance de fonds d’investissement de première importance…
Cette dimension stratégique explique le succès d’Atlays aujourd’hui, qui a déjà gagné la confiance de nombreux fonds d’investissement, parmi lesquels : Seventure, Innovation Capital, Gimv, Innovacom, Sofinnova, Idinvest partners…

…et l’accompagnement de plus de 60 entreprises
Atlays a accompagné de nombreuses PME-PMI de croissance depuis près de 15 ans, parmi lesquelles Airinspace, Relais Colis, BrandAlley, Madeindesign, Anevia, McPhy Energy, Drimki/Réfleximmo…

*Atlays assure les fonctions financière, marketing et ressources humaines, de quelques jours par mois à plusieurs jours par semaine dans les PME/ETI de croissance.

www.atlays.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...