Connexion
/ Inscription
Mon espace

Finance verte. Marketing ou révolution ?

ABONNÉS

La crise financière a conduit les banques à brader une valeur essentielle à leur bon fonctionnement, et dont elles s’étaient jusqu’alors prévalues: la confiance. En développant les investissements socialement responsables au-delà de tout marketing bancaire, celle-ci peut être regagnée. A condition toutefois d’infléchir nombre de pratiques actuellement en vigueur. Pour évaluer une entreprise, l’analyse financière doit se référer au concept de «juste prix», lequel traverse comme un fil rouge toute l’évolution de la pensée économique moderne. Mais le prix estimé n’est «juste» que s’il considère aussi les atteintes à l’environnement et à la cohésion sociale portées par l’entreprise. L’évaluation des risques et des incertitudes ne peut être laissée aux seuls acteurs financiers. A long terme, cette évaluation engage la société civile, et c’est pourquoi une finance partenariale doit être développée. Le renforcement des réformes liées au développement durable est tout aussi impératif que la réduction des risques dus au système financier. Dans cet essai clair et argumenté, Beat Bürgenmeier analyse les différents instruments à disposition pour provoquer un changement de comportements, essentiel et inéluctable, tant il est vrai que la responsabilité de la finance envers les générations futures est pleinement engagée.

L'auteur : Beat Bürgenmeier est professeur honoraire de l'Université de Genève et expert auprès d'instances gouvernementales et d'organisations non gouvernementales de plusieurs pays. Il s'est engagé depuis de nombreuses années pour une ouverture de la science économique aux problèmes environnementaux et sociaux.

ISBN : 978-2-8891-5111-0. 256 pages. 29,50 euros

Plus d’informations sur l’ouvrage : http://www.ppur.org/produit/741/9782889151110

 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation