Connexion
/ Inscription
Mon espace

La réforme de la formation professionnelle va-t-elle accélérer les pratiques du Digital learning ?

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Lors de la 17e édition du Colloque RH du CFA IGS dédiée au « Digital learning & réforme de la formation professionnelle », les apprentis du CFA IGS, validant le titre IGS-RH certifié niveau 1 « Responsable en  management et direction des ressources humaines », restituaient les résultats de leurs travaux de recherche menés depuis février 2015. Etaient associés à leur réflexion : - l’OPCA de l’Hôtellerie-Restauration - le FAFIH - Accor - Axa - IBM - Monoprix - SSP - ainsi que des experts du digital learning tels que C-Campus et Cilevel.

Le postulat de départ : la réforme de la formation professionnelle instaurée par la loi du 05 mars 2014 qui implique une diminution de l’obligation de dépenses pour les entreprises, au profit d’une obligation de formation, de certification et d’évaluation.
De son côté, le digital s’installe progressivement dans les pratiques organisationnelles, relationnelles et culturelles des entreprises, accéléré par l’arrivée progressive des générations Y et Z sur le marché du travail. Les témoignages des professionnels invités et la tenue de la table ronde ont fait émerger plusieurs idées fortes.

Le digital learning autorise une hyper-individualisation des parcours de formation. Selon Alban Miconnet, PDG de Cilevel, la digitalisation permet de « partir du métier pour développer des compétences sur mesure, mais également d’individualiser le parcours de formation afin de capter en permanence l'apprenant, même à distance ! ».
C’est aussi le moyen de mettre en place des méthodes de formation innovantes telles que les plateformes communautaires métier. Ces plateformes fonctionnent sur un principe participatif comme l’a expliqué Denis Florean, Learning Subject Matter Expert chez IBM France, en présentant la plateforme IBM-Pôle emploi qui a formé à la carte 6 800 de ses salariés. Elle a mis en relation des « sachants », formateurs, avec les apprenants, qui ont ainsi pu les interpeler en direct et mettre en commun le savoir partagé. 92% des salariés ont été satisfaits de cette formation.
Pour Jean-Philippe Masse, Directeur des ventes solutions gestion de talents et digital RH IBM France : « Il est important d’offrir à chaque collaborateur la possibilité de se former au moment où il en a le plus besoin dans sa carrière professionnelle, quel que soit le lieu où il se trouve. »

Des problématiques plus sectorielles ont également été posées. Selon Séverine Lacostaz, Responsable formation Axa France, « le digital cause des mutations profondes au sein du secteur de l’assurance et l’entreprise se doit d’accompagner ses salariés dans cette révolution ». Axa, qui réalise aujourd’hui 120 000 jours de formation par an, a pour objectif de transformer un tiers de ce quota en formation e-learning. « De nombreux points sont en jeu : développer des compétences relationnelles et techniques à travers une interface qui n’incite pas forcément à l’échange au premier abord, mais également réaliser des économies de coûts et de temps, un véritable avantage autant pour le salarié que pour l’entreprise », précise Séverine Lacostaz.

Les apprentis qui ont pris part à la réalisation du Colloque RH sont ainsi tous unanimes : ce projet représente pour eux une véritable opportunité de renforcer leur expertise sur un sujet d’actualité RH et de valoriser cette dernière devant un public de professionnels de la fonction. Pour y arriver, il aura fallu faire preuve d’audace, accepter de s’engager dans un travail de recherche méthodique et structuré et oser prendre la parole devant plus de 250 personnes. Un vrai défi et un atout conséquent pour le début de carrière de ces jeunes !

Accéder à l’intégralité de l’enquête via : http://www.cfa-igs.com/uploads/editor/file/BOOK%20CFA%20IGS%20DIGITAL%20LEARNING%20&%20REFORME%20DE%20LA%20FORMATION%20PRO.pdf

 

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...