Connexion
/ Inscription
Mon espace

Emprunteurs immobilier : un gagnant, un perdant

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Investisseurs gagnants. 
Le 1er semestre 2015 a été marqué par le grand retour des investisseurs dans le neuf, conquis par la souplesse et l’attractivité du dispositif Pinel. Ce succès devrait encore s’accroître dans les prochains mois, la fin d’année étant traditionnellement favorable à la défiscalisation.
Ainsi, chez Cafpi, si l’investissement locatif neuf représentait 10% de l’activité en 2014, le spécialiste du courtage en immobilier est à 11,5% à fin août 2015 et table sur 15% à la fin de l’année.


Primo-accédants perdants.
 
Ils restent les grands absents de la reprise du marché immobilier. Neuf et ancien confondus, ils représentent 30% des acquisitions alors que, dans un marché sain, leur part devrait être de 50%. Il est à noter que, dans l’ancien, seuls les primo-accédants sont encore tenus à l’écart, alors que leur retour serait un signe positif pour le marché. Il leur manque le petit coup de pouce pour franchir le pas. Le prêt à taux zéro actuel, quasi-exclusivement réservé au neuf, trouve ses limites dans le niveau des prix, trop élevé pour les ménages modestes.

 

La météo des taux en régions de Cafpi
Bonne surprise en cette rentrée, ce sont deux régions inhabituelles qui affichent les taux les plus attractifs avec 1,75% sur 15 ans et 1,90% 20 ans. Une explication ? Peut-être parce que ce sont deux régions où les demandes de crédit sont restées stables. A l’inverse, dans les régions où la demande a fortement augmenté, comme l’Ile-de-France, PACA ou Rhône-Alpes, les banques ont relevé leurs taux au cours de l’été afin de freiner les ardeurs, en particulier dans la renégociation de crédit.

Accéder au tableau des régions les plus chères et les moins chères
http://www.galivel.com/media/files/mto_les_taux_septembre15.pdf

Plus d’informations sur Cafpi : www.cafpi.fr   

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation